Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Ven 6 Mar - 18:08




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
Ma petite vie de pirate avait repris son court après la désastreuse soirée à Tashbaan. Désastreuse, car je m'étais ennuyée à mourir. Bon certes, avoir Lenaë avec moi ce soir-là m'avait occupé, mais en soit la soirée avait été pénible. Je m'en fichais un peu de ce magicien, il ne me faisait pas peur. Par contre, l'histoire du dérèglement du temps, cela m'agaçait beaucoup. L'équipage et moi étions retourné à Hauterive pour réparer le bateau. Le capitaine avait prévu que l'on reste à quai pendant un temps indéterminé. J'avais découvert qu'en fait, il ne voulait pas que l'on navigue en vu des événements récents « Ça ne serait que folie de partie en mer alors que le temps est incertain ! » m'avait-il dit un soir dans un taverne. « Depuis quand avons nous peur des tempêtes ? » lui avais-je ensuite demander en buvant froidement ma bière. « Depuis que mon navire risque de se retrouver geler au beau milieu de l'océan ! ». « La vie de pirate est un risque. Tu savais très bien dans quoi tu embarquais ! » lui avais-je soufflée d'un air énervée avant de quitter le pub.

Cela faisait plusieurs jours que je glandais dans l'un des appartements de la famille de Lenaë, que nous occupions elle et moi quand nous étions à terre. Je ne savais pas quoi faire, j'étais une fille qui ne pouvait rester en place, qui avait besoin de bouger. Je me sentais enfermée, même si c'était moi qui avait fait le choix de rester ici au lieu de sortir. Au bout d'un moment, j'avais comme l'impression d'étouffer. C'est ainsi qu'après un bon bol d'air, je déambulais sans but dans les rues de la petite ville, jusqu'à ce que je tombe sur un panneau d'affichage où il y avait des offres pour diverses missions. Je m'amusais à les regarder. Après tout, peut-être il y en aurait une qui m'intéresserait. C'est alors qu'à ma grande surprise, le maire avait affiché une annonce dans laquelle il organisait une expédition pour retrouver un artefact sur une île perdue. Non seulement la mission en elle-même ne semblait pas très compliqué, mais en plus la somme que chacun gagnerait était pas mal du tout. De quoi accélérer les rénovations du navire.

Sourire aux lèvres, j'étais partie aussitôt m'inscrire pour faire partie de cette aventure. C'est ainsi que quelques jours plus tard, j'étais à bord d'un navire, sans vraiment savoir où j'allais, mais je m'en fichais, j'étais contente de repartir en expédition.
Il se passa plusieurs jours sur ce paquebot, où l'attente devenait interminable et où je m'occupais comme je pouvais. Heureusement, nous n'avions aucun souci au niveau du temps. Mais j'avais parlé trop vite. Un beau jour, en fin de journée, j'étais sur le pont en train de regarder l'horizon. Je n'avais pas spécialement remarquer les nuages menaçants s'étant levé une fois le soleil couché. Le crépuscule avait quitté ses belles couleurs chaudes pour revêtir un manteau gris. Le vent commençait par ailleurs à se lever. J'étais tellement plongée dans mes pensées que je ne m'étais dit à aucun moment que le danger était sur nous.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 7 Mar - 12:38




   


Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Il n'y avait rien à faire dans ce bas monde décidémment. Plus le temps passait, plus je me demandais si je n'allais pas finir par créer des problèmes là où il n'y en avait pas, juste pour pimenter un peu les choses. Quoi que le temps occupait déjà beaucoup les esprits, mais moi ça commençait réellement à m'agacer... Quand est-ce-que les gens allaient se décider à se bouger pour agir ? J'étais à la recherche d'un passe-temps, une aventure, de quoi m'occuper. Je passais mon temps à errer dans les rues, me demandant même pourquoi je perdais mon temps à vivre. A quoi bon rester ici ? Je ne savais plus depuis trop longtemps quoi faire. Je n'avais plus aucun but désormais. J'avais retrouvé ma soeur, et après ? Même la vie de pirate ne m'avait pas fait frémir à un point tel que je ne pouvais plus m'en passer. J'étais une loque humaine, bonne à rien. Je devais agir, mettre ma vie en danger s'il le fallait, rencontrer des difficultés, me battre, me sentir vivante. Car depuis hier et ce jusqu'à aujourd'hui, je me croyais morte. C'est alors que j'ai appris que des missions étaient lancées à Hauterive. Je m'y suis immédiatement inscrite, sans même connaître le pourquoi du comment, sans poser de questions. Je serais sur un navire, en pleine mer, je serai utile, j'aurai un but, même s'il était court. Au moins celui-ci, j'arriverai probablement à l'atteindre. Je mourais d'impatience d'embarquer à vrai dire, et c'est pour cette raison que le jour de l'embarcation, j'étais la première à attendre devant le bateau. J'avais ensuite vu les hommes et des... femmes, si je ne disais pas de bêtises, passer devant moi comme si j'étais invisible, chargeant le bateau. Puis je suis partie m'asseoir près d'une bite d'amarrage, attendant que tout soit prêt. Vous ne croyiez quand même pas que j'allais les aider en plus ! Je les observais, tel de vulgaires moucherons, moches, puants, bruyants. Puis au bout d'une bonne demie-heure, ils sont partis. Je n'ai pas bougé pour ne pas avoir l'air stupide, mais je me suis sentie assez bête pour le coup... jusqu'à ce que j'entende un sale type hurler aux gens de rappliquer car nous allions partir. Bon... au moins je n'avais pas embarqué sur le mauvais navire ! Je rejoignais vite l'équipage, et ne vis d'ailleurs aucune autre femme à bord, ce qui me rassura dans un sens, car au moins je n'aurai pas à me disputer avec quelqu'un d'autre du même sexe que moi - mais en revanche, le mythe selon lequel les femmes à bord portaient malheur me retombait droit dessus - mais je ferais avec. Je n'étais pas là pour me faire des amis de toutes façons !

Le voyage dura quelques jours dans d'assez bonnes conditions. Nous étions nombreux sur la navire, aussi je n'avais pas le temps de retenir beaucoup de tête ni de nom, et personne ne parlait du but de la mission. J'avais juste entendu parler de la récompense, et je devais admettre n'y avoir prêté aucune attention au départ, mais... elle avait l'air très intéressante en réalité. Bien qu'en réalité, même avec beaucoup de pognon, je n'aurai su quoi faire. En quoi cela aurait-il pu changer ma vie ? En rien. J'avais besoin d'aventure, pas de flouz moi. Le temps était assez calme en plus, étonnamment il y avait juste assez de vent pour nous porter jusqu'au nord, là où nous étions censés nous diriger d'après le capitaine. Sauf qu'un jour, alors que je m'étais adossée aux rebords du bateau pour regarder le coucher de soleil, le temps fit tourner ces couleurs chaudes et agréables en un gris froid, terne et inquiétant. J'avais presque failli me faire tuer à cause de cette saleté de tempête de vent dans la forêt narnienne, alors en mer... Je préférai ne pas imaginer ce à quoi j'allais avoir affaire. Ce que nous allions avoir à affronter. Pourtant, en quelques minutes, le ciel s'assombrit totalement, et le bruit de la foudre commença à habiter l'espace au-dessus de nos têtes, derrière les nuages qui ne nous permettait presque plus de différencier l'océan de l'étendue bleuté du ciel teinté de rose et de tons orangés quelques instants auparavant. L'équipage commença à s'agiter et le capitaine se mit à hurler que la tempête se préparait et qu'il fallait  être à son poste, se préparer à tout, et qu'il ne fallait absolument pas que le navire coule et que nous fassions naufrage. Que chaque vie comptait. A vrai dire, je m'en moquais un peu, je ne voulais surtout pas me retrouver dans l'eau d'ici quelques minutes... Si je devais pousser des gens par dessus bord pour sauver ma peau ou parce qu'ils étaient trop gênant sur le pont, je le ferai ! Je courus vers le nid-de-pie où le misérable pignouf qui y logeait s'était endormi, puis une fois en haut, je vérifiais que personne ne nous voyait et je le poussais du nid-de-pie, visant l'océan pour que personne ne le voit du tout mais cet abruti tomba sur quelqu'un sur le pont. Le capitaine. Je ma cachais alors dans le nid en espérant que personne ne m'avait vue, et justement, ce fut le cas puisque les gens pensèrent apparemment qu'il était tombé. Le problème... c'est que maintenant que j'étais la personne la plus rapprochée du ciel et des éclairs qui commençait à déchirer le ciel et à nous aveugler par moments, j'étais la plus susceptible de mourir foudroyée. La pluie commença alors à tomber, et en l'espace de quelques minutes, tout était noir. La pluie coulait à flot et le vent se leva, comme si cela n'était pas suffisant. Les vagues s'agitèrent sous le bateau, ce qui fit perdre l'équilibre à la plupart des membres de l'équipage. C'est alors que je décidais que pour ma vie, il était préférable de redescendre malgré tout que d'être la première à mourir... Aussi, je descendis en ne manquant pas de tomber et de percuter de plein fouet le pont. Pendant quelques instants, je ne fis même plus attention à l'agitation. Je ne sentais que le vent et la pluie s'acharner sur nous et sur moi, mon bras, mes côtes et ma jambe qui venaient de se prendre le plancher de bois en tombant de plusieurs mètres, et ma douleur. J'avais déjà souffert, mais là je me sentais assommée. J'étais incapable de me relever, et le bateau tanguait. De ma main libre, je tentais d'attraper quelque chose, mais en vain. J'étais déjà condamnée avant même d'avoir pu essayer de m'en sortir. En l'espace d'un instant, tout devint littéralement noir, et je n'eus plus conscience de rien.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 7 Mar - 18:59




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
L'orage s'annonça plus vite que prévu. Il y eut une succession d'éclair au loin, se rapprochant petit à petit du bateau, et la pluie tomba de suite après. « Encore ce dérèglement du temps... » pensais-je en me mordant la lèvre inférieure, tandis que de grosses vagues vinrent percuter la coque du navire. Je m'accrochais à la rampe, essayant de m'éloigner le plus possible du bord, ça serait dommage de passer par-dessus après tout. Les membres de l'équipage commencèrent à s'exciter, déambulant avec rapidité de droite à gauche sur le pont. Je me mis à l'écart pour éviter de me faire bousculer, et je regardais d'un air incompréhensif ces marins faire en sorte de dévier l'orage et ainsi sauver nos vies. Je repensais aussitôt à mon capitaine qui préférait rester à terre plutôt que de partir en mer. Cela me fit non seulement sourire, mais en plus cela me rappela pourquoi j'étais partie à l'aventure. « Le danger... » pensais-je en gardant ce sourire niais au coin de la bouche « L'adrénaline ! ». Sans plus attendre, je partis aider d'autres pirates à déplier les voiles et autres.
La pluie devenait de plus en plus forte, et les vagues de plus en plus grosses et puissantes. Combien de temps allions nous tenir ? C'était sans aucun doute la pire tempête que j'avais vécu. Soudain, un éclair s'abattit sur le mât, qui prit feu avant de se briser et tomber. Tout en me reculant un maximum, je compris que le bateau était perdu et qu'à présent c'était chacun pour sa peau. L'agitation devint rapidement incontrôlable. Certains se jetèrent par-dessus bord, d'autres se précipitèrent vers les chaloupes -chose que je trouvais totalement idiot, car avec les vagues qu'il y avait ils ne s'en sortiraient pas mieux qu'ici- et enfin d'autres comme moi qui préféraient rester ici et attendre que leur heure vienne. Était-ce vraiment la fin ? Au fond, la mort ne me faisait pas peur, j'étais surtout inquiète pour Lenaë et Rephaïm. Sauraient-ils que j'ai péris en mer ?

Le bateau tangua encore plus et la chute du mât avait provoqué des dégâts importants dans les sous-sol, dont des troues, ce qui faisait que l'eau commençait à entrer et à couler le navire. Il fallait que je fasse quelque chose, que je m'accroche à un truc. Mon premier réflexe fut de descendre, malgré le danger, au niveau inférieur. Mes pieds étaient dans l'eau, je n'avais que peu de temps. Le noir ne m'aida pas beaucoup dans mes recherches. Aveuglé par les ténèbres, je n'eus d'autres choix que de toucher les objets sur mon chemin. Je sentis au bout d'un moment de la cire, et en-dessous quelque chose qui me semblait être du bois. Sans réfléchir, je saisi le tonneau, et retourna sur le pont avec. Je saisi une des cordes d'une voile abandonnée sur le pont, et la coupa avec mon sabre. Mon cœur commençait à battre la chamade tandis qu'une vague s'écrasa sur moi, me faisant rouler en arrière. Cela me sonna un peu et je luttais de toute mes forces pour rester consciente.
Une fois la corde nouée autour du tonneau, je m'accrochais dessus avant de m'approcher du bord. J'allais monter sur la rampe pour sauter, au moment où mon pied percuta quelque chose de mou. Baissant la tête, je regardais le corps d'une femme dont je n'avais même pas remarqué la présence depuis le début de ce voyage. Mes doigts vinrent tâter son cou. Elle n'était pas morte. Devais-je la sauver ou me sauver en priorité ? Une nouvelle vague me poussa à agir et j'avais décidé de l'aider, même si sans doute je l'entraînais avec moi dans la mort. Lorsqu'elle fut attachée, je sautais enfin. Mais tout ne se passa pas comme prévu. A peine dans l'eau, les vagues m'empêchèrent de retourner à la surface, j'allais étouffer. Une fois à l'air, c'était presque impossible de rester la tête or de l'eau, je luttais pour respirer, m'assurant également la jeune femme avait également la tête dehors. Une main tenant l'inconnue, je tentais avec l'autre de nager, mais mon avancée n'était pas très rapide. Soudain, quelque chose s'écrasa sur ma tête et ce fut le noir.

J'ouvris lentement les yeux, malgré le picotement dû au sel sur mon visage. Une lumière aveuglante me brûla les rétines. J'avais mal à la tête et en me touchant le crâne je sentis une bosse. Je n'avais aucune idée de ce qui était arrivé, je me souvenais seulement d'un gros choc puis plus rien. Après m'être habitué à la luminosité, je regardais autour de moi « Une plage ? Serait-on au pays d'Aslan ? » me demandais-je avant de vérifier si par hasard un lion ne trônait pas sur un rocher quelque part. Il n'y avait rien, ni personne à part nous. Malgré la douleur, je défis la corde autour de ma taille et me releva avant de m'étirer, comme si je venais de passer une longue nuit de sommeil. Je pouvais sentir le sel dans mes narines, c'était désagréable. Mon ventre commença en plus de ça à gargouiller. En me retournant, il y avait à quelques mètres une sorte de jungle. Où avais-je pu atterrir ? Ce paysage ne me disait rien, mais j'espérais ne pas être sur une île déserte.
Soudain, j'entendis quelqu'un tousser et cracher. J'avais complètement oubliée la présence de l'autre femme, ce qui me fit légèrement sursauter. Elle était à quatre pattes en train de recracher de l'eau de mer. Je m'approchais doucement vers elle, afin de ne pas l'effrayer. C'est alors qu'elle tourna la tête vers moi et nos regards se croisèrent. Elle semblait perturber, je lisais de la surprise dans ses yeux. C'était par ailleurs la première fois que je voyais clairement son visage. Pourquoi me disait-il quelque chose ? « Ça va ? » osais-je demander avant de m'approcher calmement pour lui défaire la corde autour de sa taille. Elle se laissa faire, sans doute parce qu'elle n'avait pas la force de résister, mais en tout cas, ses yeux ne me quittèrent pas une seconde.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 7 Mar - 20:00




   


Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Où étais-je ? Je sortis de ma léthargie, me sentant faible, mais surtout avec un réflexe de survie. J'ouvris brutalement les yeux en roulant sur moi-même, sentant mon corps endolori et le mal qui m'habitait toujours, puis je me mis à cracher tout ce que j'avais en moi. De l'eau de mer, bien salée, bien dégoûtante. Je ne voulais pas mourir comme ça, pas ici, pas sans me battre ! Mais justement, j'ignorais où j'étais, comment j'avais pu arriver ici, et pourquoi j'étais seule... Enfin, en tournant la tête à l'approche d'une ombre derrière moi, je roulais à nouveau par terre pour m'éloigner, puis j'observai la jeune femme qui me faisait face. Etait-elle sur le navire quelques... temps auparavant ? Que faisait-elle là ? Il semblait que oui. Qui pouvait-elle être autrement ? Je ne remarquais que maintenant que j'étais attachée, et je la laissais me détacher sans dire un mot, plusieurs questions me venant en tête. Pourquoi n'y avait-il que nous ? Je l'observai à nouveau, voyant que ses cheveux étaient encore mouillés et remarquant que les miens aussi, ainsi que nos vêtements trempés et le sable collant à notre peau et à nos habits. « J'ai connu pire. Tu faisais aussi partie de l'équipage ? Je n'avais pas remarqué d'autre présence féminine... mais ravie de voir qu'au moins nous, nous sommes toujours vivantes. » Comprenant qu'elle avait du m'attacher au tonneau qui était à quelques mètres de nous, je lui adressais un signe de tête en guise de merci. J'essayais de me relever en vain, me rendant compte que mon bras, mes côtes et ma jambe étaient toujours un peu douloureux. Je décidais alors de m'asseoir sur le sable, relevant les yeux vers le ciel. Il était bleu, un bleu bien clair, et le soleil au loin était brillant. Il faisait un temps magnifique. L'eau était également bleu, un beau bleu azur.

« Quelle ironie. Il y a quelques minutes ou heures, nous étions presque en plein chaos, et désormais nous sommes là, sur une île plongée sous un soleil et un ciel d'été. Comme si tout ça n'était qu'un sombre cauchemar. Tu as vu ce qu'il s'est passé ? Je crois que je me suis évanouie après être tombée du nid-de-pie pour ma part... » Le pire dans toute cette histoire, c'est que j'avais mal mais je n'étais pas hargneuse pour autant. Au moins, je me sentais vivante. Au moins, j'avais survécu, alors que tous les hommes semblaient morts. Au moins, je n'étais pas seule. Nous n'étions pas seules. Je baissais mon regard pour le poser sur les vagues qui s'avançaient vers nous avant de repartir vers la mer. Il faudrait que nous nous nettoyions un peu dans l'eau pour enlever tout ce satané sable, puis que nous cherchions un moyen de partir... ou au moins de survivre quelques temps. Manger, chercher un coin d'eau. Explorer l'île pourquoi pas. A vrai dire, ce serait probablement mieux que de retourner m'ennuyer éternellement en Archenland ou à Narnia... Je tournais la tête vers ma sauveuse puis je la contemplais quelques instants avant de reprendre. « C'est quoi ton nom ? On va sans doutes devoir chercher de quoi manger et boire dans peu de temps, et peut-être voir si notre mission peut nous... Quoi que. Je t'avoue que je ne sais même plus pourquoi nous sommes partis de Hauterive à l'origine... et de toutes façons, ce n'est pas comme si nous allions partir d'ici tout de suite. »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 7 Mar - 20:00

Le membre 'A. Riwana Darröw' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Météo' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 8 Mar - 11:27




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
« Oui j'étais moi-même sur ce navire. Je suis même assez surprise par ailleurs que les Dieux me laisse survivre à cette tempête, mais je ne vais pas me plaindre. » Voyant qu'elle avait des difficultés à se lever, j'allais lui proposer de l'aider à se relever, mais elle préféra s'asseoir un peu sur le sable. Je regardais une énième fois autour de moi, réfléchissant à ce que nous allions bien pouvoir faire. Je n'étais pas spécialement paniqué à l'idée d'être échouée sur une île déserte, savoir garder mon sang froid dans ce genre de situation était une de mes qualités...enfin, je crois. C'était assez contradictoire toutefois avec mon tempérament un peu trop énergique. J'étais ce genre de personne qui pouvais foncer sans réfléchir ou encore qui s'énervait assez rapidement. Je n'étais pas patiente, voilà. A vrai dire, en cet instant, le peu de nervosité qui me rongeait les ongles était surtout dû au fait que je ne pouvais tenir en place et attendre que le temps passe. Mais ne voulant pas brusquer cette femme, je me devais de prendre sur moi et attendre qu'elle soit prête à bouger. Je n'étais pas connue pour être une femme délicate, mais il m'arrivait quand même d'avoir des manières.
Sa remarque me fit sourire « Au moins nous sécherons vite ! » fis-je remarquer à propos du soleil et de la chaleur qui commençait à se faire sentir. Pour le moment, c'était agréable, mais à moins que le temps ne change d'ici une heure, ce soleil de plomb risquait de nous assécher encore plus que nous l'étions en ce moment. Il allait falloir que l'on trouve de l'eau avant d'être trop déshydraté. La noyade m'avait fait avaler pas mal d'eau de mer et je pouvais sentir le sel m'assécher la gorge.
« En vérité je ne t'avais pas remarqué avant de sauter du bateau. La foudre s'est abattu sur le mât, qui n'a évidemment pas tenu. De là, l'eau a commencé à entrer par la coque et a coulé doucement » lui répondis-je tout en regardant cette grande étendue d'eau qui me fascinait autant qu'elle était dangereuse et indomptable. « Sinon je m'appelle Olivia, je suis plus connue sous le nom de Red, mais tu n'as sans doute jamais entendu ce surnom. Et toi ? » Je sentis au même moment mon ventre légèrement trembler. La faim commençait à se montrer, mais j'étais tout à fait capable de tenir plusieurs jours sans avaler de nourriture, à condition d'avoir à côté de l'eau. « Effectivement nous risquons de rester encore un peu ici. Mais notre priorité pour le moment n'est ni cette mission, ni réfléchir à un moyen de quitter cet endroit. »

Alors que je tournais la tête vers l'eau, j'aperçus une planche voguer jusqu'à s'écraser contre le sable boueux. Fronçant les sourcils, je décidais de m'approcher et prit le bout de bois pour l'examiner. Je retournais ensuite à côté de ma partenaire, tout en continuant d'observer le débris entre mes mains « C'est bizarre...On dirait un peu... ». Soudain, mes yeux s'illuminèrent. Sans attendre une seconde de plus, je m'éloignais de ma camarade qui devait sans aucun doute se demander ce que j'étais en train de faire. « Il faut que je vérifie un truc ! » criais-je tout en marchant le plus rapidement possible à quelques mètres. Je montais sur une dune de sable et ce que je vis de l'autre côté dépassait mes attentes.
Quelques instants plus tard, j'étais de retour auprès de la jeune femme qui n'avait pas bougée de sa place, m'ayant seulement suivi du regard. Je relevais lentement les yeux vers son regard à la fois attentif et interrogateur. « Là, derrière...Il y a des des restes de notre navire qui se sont échoués » annonçais-je tout en étant plongée dans une profonde réflexion « Enfin, qu'une petite partie, le reste doit être au fond de l'eau. Mais peut-être que tout à l'heure, après avoir trouvé de l'eau et de quoi se ravitailler un peu, on pourra explorer les vestiges. On pourra même récupérer des planches pour nous faire un radeau. Ou on trouvera peut-être quelque chose d'intéressant... ».
Mais il ne fallait pas que je m'écarte de notre principale priorité « On devrait aller dans la jungle, on trouvera peut-être un ruisseau ou même des fruits ». L'instant d'après, ma main se porta sur mon fourreau. Mon épée n'était plus là, l'eau l'avait sans doute entraîner dans la tempête. Je me mordis la lèvre, car sans épée, je me sentais presque impuissante. Toutefois, je n'étais gourde, ni sans ressource. Un morceau de bois ferait l'affaire, le temps que je trouve une solution à ce problème. « On y va ? »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 8 Mar - 23:25




   


Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Au moins, nous étions deux à ne pas avoir su que nous n'étions pas seules à bord comme femmes. De toutes façons, désormais, il ne restait probablement plus que nous... et ce n'était pas plus mal. Je préférais me retrouver seule avec une autre femme qu'avec un homme. Elle semblait avoir des ressources en plus, et ne devait pas être une chiffe molle. Lorsqu'elle me donna son nom, je tournais la tête de nouveau vers elle, essayant de cacher ma surprise. Ce nom me disait vaguement quelque chose. Maintenant que je l'observai mieux, son visage aussi me rappelait quelqu'un. Pourtant, son visage et son nom assemblés ne correspondaient à aucun de mes souvenirs. Red. Un surnom. Peut-être qu'elle aussi était pirate ? Après tout, nous avions rejoint une mission de Hauterive ensemble. Ce qu'elle dit ensuite ramena mon attention à notre sort ici : la mort. Mais ça ne le serait que si nous ne trouvions rien à boire ou à manger. Elle s'éloigna un instant de moi pour examiner un morceau de planche en bois ou quelque chose dans ce goût-là. Je ne fis aucun commentaire, me contentant de réfléchir. Que faisait-elle ? Elle s'éloigna davantage, comme si elle avait été traversée par une idée soudaine, et m'avertit qu'elle revenait rapidement. Lorsqu'elle fut de retour, elle m'avertit qu'elle avait vu le navire - ou du moins ce qu'il en restait - néanmoins cela me rassurait. Nous pourrions toujours quitter cette île par nos propres moyens, même si une fois en pleine mer, il fallait encore survivre aux créatures présentes sous l'eau ou au temps qui pouvait changer à tout moment... Elle acheva en parlant de rejoindre la jungle qui n'était qu'à quelques mètres de nous. Elle avait raison, de toutes façons nous devions explorer les alentours !

Je massais mon bras, mes côtes et ma jambe, espérant que la douleur allait passer avec les prochaines minutes ou heures qui arrivaient. Je me relevais tant bien que mal sans omettre une grimace ou deux de douleur, puis je regardais autour de moi, partant du principe que je pourrais m'appuyer sur quelque chose. En voyant Olivia chercher son épée, j'eus le réflexe de chercher la mienne, que par chance, j'avais.
« Tu as raison, nous devrions aller explorer la jungle à la recherche de nourriture et d'un coin d'eau. Après, nous irons voir ce que l'on peut trouver dans les restes du bateau échoué sur la plage, derrière la dune. Et comme je ne te l'ai pas dit plus tôt, mon nom est Riwana. » Je lui adressai un sourire avant de tourner la tête vers la jungle. Je pris donc les devants, bien que n'allant pas très vite, puis une fois à la lisière de celle-ci, je partis à la recherche d'un grand bout de bois sur lequel m'appuyer. Une fois que j'en eu trouvé un, je le récupérai puis marchais avec, ce qui fut un excellent soutien. C'était mieux que de faire sans, disons. « J'espère qu'on ne trouvera aucun autre habitant sur l'île... on ne sait jamais sur qui - ou sur quoi - on peut tomber... encore que l'on peut se battre, mais visiblement tu n'as pas d'épée, et moi je ne suis pas encore trop stable à cause de ma chute. Puis, le naufrage nous as affaibli... oh, regarde ! » A une dizaine de mètres sur notre droite se trouvait quelques fruits visibles sur des arbres. Apparemment, il s'agissait de bananes et de noix de coco... Je partis donc dans cette direction avec Olivia puis je la fis reculer et pris mon bois d'appuis pour faire tomber quelques noix de coco. Une fois par terre, je m'accroupissais en grimaçant à nouveau, puis je récupérai une pierre pour percer un trou dans deux noix de coco. Lorsque je parvins à faire cela, j'en tendis un à ma compagne de route. « On aura qu'à les ouvrir un peu mieux après pour en manger la chair. En attendant, on aura au moins le lait de coco... » Ma gorge étant desséchée, je n'attendis pas longtemps avant de porter la noix à mes lèvres pour boire les quelques gouttes de jus qui s'en émanait. Le liquide était chaud, évidemment. Mais au moins, cela permettait d'humidifier un peu nos lèvres et notre corps. Si nous avions eu des sacs, nous aurions pu transporter quelques fruits, mais malheureusement je n'avais rien sur moi, et je doutais qu'elle n'ait quelque chose elle aussi. Puis, même si cela n'était pas le moment, je ne pus me retenir de penser à elle. Je l'avais déjà croisée quelque part. Je m'appuyais contre l'arbre en la regardant à nouveau, tout en gardant mon bout de bois et ma noix de coco en mains. « Tu aurais la force d'escalader cet arbre pour récupérer des bananes ? Elles sont trop hautes pour les faire tomber d'ici... mais je peux te passer mon bâton si tu te sens de monter un peu. »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Mer 11 Mar - 18:39




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
Après que ma camarade ait réussie à se relever, elle vérifia si contrairement à moi elle avait toujours son épée sur elle. J'étais à la fois soulagée de voir qu'elle avait de quoi nous protéger autant que j'étais contrariée qu'elle ait de quoi se défendre et pas moi. Je baissais la tête en regardant un vulgaire bâton que je venais de ramasser dans le sable, puis le jeta plus loin l'instant d'après, sans rien dire, avant de suivre Riwana dans la jungle. Celle-ci se trouva un appui de fortune, soit une longue tige de bois assez solide pour ne pas se briser dès qu'elle s’appuierait dessus.
Puisque nous étions en terre inconnue, je préférais rester sur mes gardes. D'un air attentif, je restais vigilante au moindre bruit suspect. Toutefois, il ne fallait pas que je tombe dans la psychose. Il n'y avait rien de tel pour paniquer pour rien, même si ce n'était pas mon genre de m'angoisser inutilement.
Riwana me confia qu'elle espérait qu'on ne tombe pas sur quelqu'un d'autres. J'étais plus ou moins d'accord avec elle, car d'un côté, ça serait utile si quelqu'un d'ici pouvait nous dire où nous nous situons exactement ou même nous donner des informations complémentaires qui nous seraient utiles. « Vu les circonstances, je t'avoue que je préférerai que nous n'ayons pas à nous battre... » répondis-je tout en continuant d'avancer.

Après quelques minutes de marche, Riwana se stoppa net et me montra à quelques mètres de nous ce qui semblait ressembler à des noix de coco et des bananes. Elle avait l’œil, car je n'avais même pas fait attention. Nous nous approchâmes et je laissais ma coéquipière s'occuper des noix de coco. Elle en ouvrit deux pour nous, ou du moins perça un trou pour qu'on puisse boire le lait à l'intérieur. Alors que la jeune femme était en train d'ajouter qu'on les ouvriraient un peu mieux après, je portais le fruit à mes lèvres et bu une grosse gorgée, histoire de me sentir moins sèche. Je pris ensuite un peu plus mon temps pour boire. Le lait de coco ne remplacerait pas de l'eau bien fraîche, mais cela nous permettrait de tenir encore un peu et de ne pas totalement se déshydrater.
Riwana me demanda ensuite si je me sentais capable de monter sur l'arbre pour y décrocher des bananes. Je levais la tête afin d'étudier si c'était faisable ou non. « Je pense que je peux, mais je ne te promet rien ! » répondis-je avant de m'avancer et commencer à grimper. Malgré la fatigue, être en hypoglycémie me donnait de la force pour réaliser à bien cet effort, qui allait me demander toutes mes forces restantes. J'étais si concentrée dans ma tâche qu'arriver en haut fut plus rapide que je l'aurai pensé. Décrochant deux groupes de bananes, ces derniers tombèrent sur le sol, puis je commençais ma descente. Une fois en bas, je ne pu me retenir de me jeter dessus. « Désolé, je meurs de faim ! » dis-je à Riwana tout en épluchant un des fruits.

Il nous fallut une bonne demi-heure pour manger à notre faim et nous reposer un peu avant de nous décider de reprendre la marche. Ce n'était pas la première fois que je m'aventurais dans une jungle, être pirate avait l'avantage -si on veut- que nous étions souvent sur des îles. Je tâtais la terre qui me semblait humide, afin de suivre une piste, invisible bien entendu pour ceux ne sachant pas se repérer dans la nature, en espérant qu'elle nous conduirait jusqu'à un court d'eau. Au bout d'un moment, nous tombâmes sur une large flaque, cependant elle était bien trop boueuse pour que nous puissions la boire, ou du moins, il fallait vraiment avoir soif pour laper le sol. Puisque nous avions un peu bu auparavant, nous décidâmes de continuer notre chemin. « Au fait tu viens de Hauterive ? Où tout comme pour moi c'est juste un lieu de passage régulier ? » demandais-je soudainement à Riwana, histoire de faire la conversation, car le silence devenait un peu pesant. Je me demandais par ailleurs si elle était pirate, mais de toute manière, cela ne devait pas la gêner, puisque Hauterive était une petite ville majoritairement fréquentée par des pirates. Le maire actuel était par ailleurs un ancien capitaine de la flotte archenlandaise qui avait fini dans la piraterie avant de se lancer dans la politique et finir maire.
Tout à coup, j'entendis un son qui éveilla mes sens en éveil. Je m'arrêtais pour mieux écouter « Si je ne me trompe pas, on dirait le bruit d'un ruisseau ! ».


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Ven 13 Mar - 18:09







Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Olivia escalada l'arbre tant bien que mal, ce qui était une bonne chose, puisque même si elle perdait un peu d'énergie et de force en montant, elle serait rassasiée juste après en mangeant un peu. Les bananes étaient réputées comme excellentes en plus à ma connaissance, pour tout ce qui était de rebooster les troupes. Enfin, les troupes... Elles étaient bonnes en tous cas pour nous, surtout en ce moment. Lorsqu'elle fit tomber les deux flopées de fruits, j'inspectais par sûreté l'une des deux grappes de bananes afin de vérifier qu'il n'y ait aucune bestiole dedans. Je n'étais pas effrayée par les petites bêtes, mais je ne les aimais pas pour autant. Ma coéquipière se jeta sur sa grappe, affamée. Je lui adressais un sourire avant de faire de même en épluchant l'un des fruits et de croquer dedans, mâchant grossièrement tant j'avais faim, afin de pouvoir en déguster une deuxième. Lorsque nous fûmes ravitaillées et après avoir pu nous reposer quelques instants, nous repartîmes en mission ; il nous fallait encore trouver à boire. A un moment, nous aperçûmes une flaque d'eau bien boueuse où des bestioles se noyaient lamentablement. En un regard, nous comprîmes qu'il valait mieux ne pas songer à boire de cette eau si pure et délicieuse, transparente et alléchante. Puis Olivia au bout d'un long moment de silence légèrement gênant me posa une question. « Pas vraiment... Je n'ai pas vraiment d'habitat fixe, mais si je devais en dire un, je dirais que je vis à Anvard, dans une auberge. Je voyage beaucoup, je reviens d'un long voyage disons... et toi ? » Si elle ne s'y arrêtait que de temps en temps, il s'agissait peut-être d'une pirate... ce qui revenait à me demander comment j'avais pu la rencontrer si je l'avais bel et bien vue un jour.

Mais cela avait du se passer il y a un moment car elle avait du changer un peu, peut-être au niveau de ses cheveux ou je ne sais quoi. Lorsqu'elle s'arrêta, je m'interrompis dans mes pensées pour essayer d'entendre à mon tour le ruisseau dont elle parla. Je partis devant, toujours avec mon bout de bois, puis je vis une vingtaine de mètres plus loin le courant d'une rivière. Elle semblait bien proche de la plage... ou bien alors nous nous étions un peu plus enfoncées dans la jungle que je ne le pensais. Le problème avec les îles c'est que l'on ignore la taille qu'elles peuvent faire si on ne les as aperçues auparavant en voguant sur les flots et en la voyant de loin. Après qu'Olivia m'ait rejoint, nous allâmes vers le courant puis je déposais mon bâton afin de m'accroupir par terre, et je nettoyais un peu mes mains - par réflexe - avant de prendre un maximum d'eau dans celles-ci pour les porter à mes lèvres. J'étais assoiffée, et visiblement je n'étais pas la seule. Nous restâmes une dizaine de minutes ici, à boire jusqu'à plus soif. Je m'humidifiais un peu le visage et les bras, la nuque et le cou, puis repoussais mes cheveux en arrière, cherchant un bâton par terre pour me faire un chignon un peu serré même si fort décoiffé. De toutes façons, j'avais trop de cheveux pour en faire quelque chose de bien ici, et je me fichais bien de la tête que je pouvais avoir tant que je me remettais du naufrage... Lorsque nous fûmes prêtes, nous repartîmes dans la jungle, sans trop savoir où aller et que chercher.
« Je suppose qu'on trouvera bien quelque chose en explorant l'île... ou nous pourrions aller explorer ce qu'il reste du navire ? » De toutes façons nous ignorions où nous étions, alors nous verrions probablement bien en avançant... et au bout de quelques minutes, nous arrivâmes sur la plage, justement. J'allais vers l'épave du bateau, un peu lassée de m'appuyer sur mon bout de bois. « Ecoute, je ne sais pas si tu aurais une réponse à ma question, mais... j'ai l'impression que nous nous sommes déjà rencontrées quelque part. Est-ce-que je te dis quelque chose ou je me fais probablement des idées ? »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 15 Mar - 12:47




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
Donc elle vivait à Anvard et dans une auberge...Intéressant, pensais-je tout en continuant de la fixer.  Elle devait sans doute avoir un travail pour pouvoir se payer une chambre, peut-être qu'elle enchaînait boulot sur boulot ? Ou alors au contraire, elle n'avait que peu de revenu, ce qui la contraignait à vivre dans une auberge au lieu de s'acheter son propre foyer. Remarque, si je n'avais pas croiser la route de Lenaë, je serai encore aujourd'hui à dormir dans une ruelle. Ma rencontre avec elle avait changer ma vie, car elle m'avait permis de réaliser mon rêve, qui était de devenir pirate, mais aussi elle m'avait permis d'avoir un foyer quand je n'étais pas en mer. Cela me fit repenser à mon frère, Rephaïm, qui dormait je ne sais où en ce moment. Depuis qu'il avait refait surface alors que tout le monde le croyait mort, cela m'avait fait un choque. Je voulais l'aider, mais je ne savais comment. La dernière fois que nous nous étions vu, c'était au bal, et un peu auparavant, nous nous étions retrouvé dans une taverne, avec le projet de monter notre propre équipage, mais pour cela, il nous fallait un bateau et malheureusement, aucun de nous n'était assez fortuné pour nous le payer. C'est pour cela que la récompense de cette mission m'intéressant, car elle allait me permettre d'avoir une somme assez importante pour investir dans un navire. Bien entendu, il allait sans aucun doute me falloir gagner encore un peu de l'argent pour apporter des améliorations, le rénover, et même pour pouvoir payer l'équipage.

Lorsque nous trouvâmes le ruisseau, sans réfléchir, je me penchais brusquement vers l'eau pour la boire. Après plusieurs grosses gorgées pour avoir cette sensation d’apaisement de la soif, j'attendis un peu avant de boire encore un peu afin d'avoir suffisamment d'eau dans mon corps pour les prochaines vingt-quatre heures. J'imitais ensuite Riwana, en me rafraîchissant le visage et un peu le corps. Je me nettoyais les bras, les pieds, ainsi que mes cheveux couverts de sable et de sel. Même si j'étais habitué à la saleté, étant donné qu'être régulièrement en mer n'était pas très sanitaire, je devais reconnaître qu'être plus ou moins propre cela faisait du bien. Je me sentais comme libérée d'un poids et lavée de la fatigue et de cet éprouvant naufrage auquel nous avions survécu miraculeusement.

A présent que nous avions bu et manger, ma partenaire proposa que nous allâmes explorer les vestiges de notre navire. « Bonne idée ! » lui dis-je avant que nous nous mettions en route pour la plage. Nous marchâmes ensuite sur le sable tout en nous dirigeant vers la dune que nous allions devoir escalader afin d'arriver de l'autre côté, là où se trouvait les restes du bateau. Alors que l'on marchait, Riwana me fit part de son impression de m'avoir déjà vu quelque part. « Je t'avoue que j'ai également cette sensation. Peut-être que c'est la fatigue ou je ne sais qu...ATTENTION ! » criais-je tout à coup en poussant Riwana sur le côté,  afin d'éviter un coup d'épée. Face un nous, un homme bien trop sale et malsain pour être un gentilhomme. « Un pirate... » pensais-je tout en réfléchissant à quoi faire « Mais qu'est-ce qu'il fout ici ?! ». Il nous dévisagea une par une en souriant, révélant des dents jaunes, voir noires « Qu'avons nous là ? Deux péronnelles perdues. C'est l'équipage qui va être content lorsque je les aurais prévenu ! ». Pensant sans doute que nous étions sans défense, l'homme se mit à monter en courant la dune. Il fallait que l'on agisse vite avant qu'il prévienne ses petits camarades. Sans demander la permission à Riwana, je lui arrachais son bâton d'appui, et le lança tel un javelot sur la tête de l'individu, qui tomba sous le choc en arrière et roula le long de la dune avant de s'écrouler sur le sable. « Tu n'aurais pas du faire ça, garce ! » me menaça-t-il avant de se ressaisir de son arme.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 15 Mar - 12:47

Le membre 'Olivia R. Corydallis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaquer' :

Résultat :


L'adversaire perd 2 points de PV, mais il faut une épée pour lui causer plus de dommage !

Pirate (10PV) → 8PV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 15 Mar - 22:23







Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Au moins c'était réciproque, nous étions deux à pouvoir chercher à nous rappeler de comment nous avions pu nous rencontrer auparavant... mais à peine eu t-elle commencé à me répondre que quelqu'un fonça sur moi dans mon dos, puisque ma coéquipière me poussa un peu plus loin. En me retournant je vis un homme à l'allure sale, puant et avec les dents noires. Non mais vraiment ? L'hygiène existait quand même un minimum, bon sang ! Je regardais Olivia sans comprendre non plus. « Aucune idée, mais il n'est sûrement pas seul... » Il nous dévisagea ensuite, parlant de sa voix toute aussi répugnante qu'il ne l'était au premier abord, se moquant de nous et prévoyant déjà de faire de nous les prisonnières - ou probablement jouets - de leur équipage. Comme si ça allait se passer comme ça ! Je ne connaissais pas encore très bien l'archenlandaise mais je pouvais affirmer avec certitude que tout comme moi, elle avait probablement pas mal de combats avec des hommes derrière elle. Quelle femme saine d'esprit irait sur un bateau avec un tas d'hommes après tout ? Enfin, je n'étais pas saine d'esprit, mais la question n'était pas là. Je lâchais mon bâton lorsque ma compagne de mésaventure le prit pour le lancer sur le pirate, manquant de tomber en avant, surprise de ne plus avoir d'appui. Par chance, même si j'avais mal, je pouvais tout de même marcher et je l'espérai bien, me battre.

J'allais sûrement avoir des bleus mais je n'avais aucune plaie, je ne saignais pas. Et ça, ça jouerait en ma faveur ! Je regardai le malotru insulter Olivia, désarmée, puis je décidais de me rapprocher du bougre, sortant mon épée de son fourreau à mon tour pour pouvoir me défendre, mais surtout l'attaquer.
« Parce que tu crois vraiment que nous avons peur de toi ? » Je souriais, de façon moqueuse bien-sûr, puis je fonçais - mais pas trop vite, puisque je ne le pouvais pas - vers lui, esquivant le coup d'épée qu'il tenta de me donner. Il se rattrapa dans sa chute en descendant vers moi, de la dune, puis je pris une position de défense, le laissant se rapprocher de moi avant de foncer sur lui lorsqu'il fut assez prêt, et je plantais mon épée sous l'aine de son bras, celui qui ne tenait pas son épée. J'avais visé cet endroit car techniquement, il porterait sa main sur sa plaie : la main qui lui servait pour se battre. Je ne savais pas si cela allait fonctionner, mais ça ne coûtait rien d'essayer... Je reculais ensuite, me remettant en position de défense, jetant un coup d’œil à Olivia. « J'espère que tu as trouvé de quoi t'armer ! » [i]Cependant, j'avais peur que d'autres pirates viennent rejoindre leur ami, car bien que j'ai une épée, Olivia n'avait rien de vraiment bien consistant... et de plus, j'étais mal en point, alors qu'elle était plus en forme que moi. J'aurai pu lui laisser mon arme, mais dans ce cas, seule l'une d'entre nous aurait pu s'en sortir. Et encore. Le pirate se mit à râler et à m'insulter à mon tour, puis je me mis à reculer en espérant ne pas trop glisser sur la dune de sable, lançant quelques regards en arrière afin de vérifier que l'équipage ne puisse pas me voir. Il fallait faire taire celui-ci en tous cas, et vite...


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 15 Mar - 22:23

Le membre 'A. Riwana Darröw' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaquer' :

Résultat :


L'attaque cause 5PV de dégât.

Pirate (8PV) → 3PV
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 22 Mar - 11:43

Le pirate brandit son épée et décide de s'attaquer à Olivia, puisque celle-ci n'est pas armée et il pense pouvoir la vaincre facilement.

'Attaquer' :

Résultat :


L'attaque cause 5PV de dégât.

Pirate (3PV) → 0PV (dead What a Face)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 22 Mar - 11:54




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
J'avais arrachée à la pauvre Riwana son appuie de marche. Elle avait l'air de tenir au moins. Si jamais nous venions à bout de ce bougre, je le lui ramasserai. Le pirate était furieux de s'être fait ridiculiser lamentablement par une femelle -moi-, qui en plus de ça était désarmée. A vrai dire, cela me faisait sourire. Dès que le bâton avait touché sa tête et qu'il était tombé comme du crottin de faune, j'avais compris que ce combat n'était qu'une blague. Bien entendu, cet homme restait menaçant, mais en venir à bout ne serait pas aussi difficile que je le pensais. Après ma petite attaque improvisée, Riwana dégaina son épée. Je la regardais presque avec envie. Elle attaqua d'un coup le pirate qui fut blessé assez sérieusement. Je me mordis la lèvre, car cette attaque aurait pu être mortelle. Au moins, cela avait l'air de l'avoir légèrement affaibli, ce qui était une bonne chose en soit. Riwana tourna furtivement la tête vers moi et me demanda si j'avais trouvée de quoi m'armer « Comme tu peux le constater...Non ! » lui répondis-je sans quitter l'individu du regard. Allait-il nous attaquer ?

Ce-dernier, dans la rage, se jeta sur moi, brandissant bien haut sa lame. Au même moment, Riwana plaça son pied sur le chemin du bandit, qui dans la précipitation trébucha et tomba une nouvelle fois dans le sable. Je m'étais reculé d'un pas afin d'éviter qu'il me tombe dessus. Lançant un regard amusé à ma collègue, qui semblait très fière de son coup (What a Face), celle-ci m'envoya ensuite son épée, que j'attrapais d'une main. « Relève toi, dis-je lentement au pirate, je ne souhaite pas abattre un homme qui est à terre ! ». Il se mit alors à bafouer je ne sais quoi dans sa barbe, puis se releva d'un coup, saisissant son épée. Il se jeta sur moi, nous faisant tomber à la renverse. Mais entre temps, la lame de Riwana s'était enfoncée dans sa poitrine.
« Raaah je vais devoir me laver maintenant ! » fis-je agacée en poussant sur le côté le corps mort, mais encore chaud, du pirate. Je vérifiais s'il l'était bien avant de relancer son arme à Riwana. « J'imagine qu'il n'aura plus besoin de ça... » dis-je en contemplant l'épée du pirate avant de me l'approprier. Je l'observais quelques instants, elle semblait pas trop amochée, cela devrait suffire.
« Il faudrait qu'on cache le corps...Si jamais un de ses compagnons passe par là et le découvre, ils seront vigilants, ce qui n'est pas le cas pour le moment. » dis-je ensuite en ramassant le bâton de Riwana pour le lui rendre. J'attrapais ensuite le pirate par le col et le tira dans le sable jusqu'à la lisière de la jungle, le cachant sous un tas de feuille. Je retournais ensuite vers ma partenaire, tout en effaçant d'un geste du pied les traces sur le sol. Si les pirates n'étaient pas trop bêtes, ils se demandaient peut-être où ce marin d'eau douce était passé. « Espérons qu'ils le croient idiot au point de se perdre... » pensais-je avant de me tenir devant la dune. « Montons voir discrètement ce qui se trame de l'autre côté ! » fis-je en regardant Riwana qui acquiesça avant de me suivre.

Une fois en haut de la dune, notre premier réflexe fut de se coucher sur le sable, comme si nous allions ramper. Sur l'autre plage, où se trouvait l'épave, nous pouvions apercevoir des pirates. Bien évidemment, ils étaient bien trop nombreux pour que l'on puisse tenter une attaque. On se ferait attraper voir tuer en moins de deux. Malheureusement, nous étions des femmes, donc il y avait plus de chance pour qu'ils nous violent avant de nous achever. Rien que d'imaginer ce qu'ils pourraient nous faire me dégoûtait.
Nous continuâmes à observer un petit moment en silence l'équipage pirate en train de fouiller les décombres. « J'espère qu'ils ne vont rien trouver qui auraient pu nous être utile... » marmonnais-je à Riwana sans quitter les pirates des yeux. Soudain, j'aperçus sortir de la jungle trois autres hommes. L'un d'eux avait de long cheveux noirs et bouclés, sans aucun doute une perruque, avec un grand chapeau noir sur sa tête. Même de loin, je pouvais voir à quel point il avait l'air de quelqu'un de particulièrement hargneux. « Ça doit être leur capitaine ! » soufflais-je à Riwana.
L'homme, suivi de deux autres pirates, s'approcha du reste de l'équipage. « Qu'avez vous trouvé bande de miséreux chiens galeux ? » dit-il d'une façon qui donnait l'impression qu'il était en train de cracher sur tout le monde. « Nous n'avons rien trouvé d'intéressant capitaine ! » dit l'un des pirates, vêtu d'une veste marron avec une perruque blanche, légèrement plus ridés que les autres. Il avait l'air légèrement paniqué, il devait beaucoup craindre son capitaine. « Sauf peut-être un carnet de voyage, mais je ne sais pas lire, donc je ne peux pas savoir ce qu'il a deda... » l'homme aux cheveux noirs lui arrache le carnet des mains « Donne moi ça idiot ! » lui cria-t-il avant d'ouvrir et lire le contenu. Un sourire mauvais se dessina entre sa légère barbe. « Tiens, tiens, intéressant, dit-il en prenant un parchemin. Le maire de Hauterive recherche un trésor qui se trouverait ici. Et...oh ! Il y a toutes les informations sur la façon de le trouver... » fit ensuite le capitaine avant d'éclater de rire. Son équipage ne semblait pas comprendre, mais se mit à rire également. « Retournons au campement, dit-il, nous commencerons l'expédition demain ! ».

Pendant que les pirates étaient en train de se réunir, prêt à partir, j'étais en train de répéter dans ma tête tout ce que je venais d'entendre. « Si j'avais su, nous serions aller fouiller les restes du navire dès que nous l'avions trouvé... » grognais-je avant de soupirer. « Il faut qu'on récupère ce carnet à tout prix ! » dis-je à Riwana « Je crois bien qu'on va devoir les suivre...Tâchons de rester aussi discrète que des souris ! ».


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Dim 22 Mar - 11:54

Le membre 'Olivia R. Corydallis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Attaquer' :

Résultat :


EDIT ASLAN:

Voilà l'expérience gagné par chacun pendant ce combat.
En orange c'est l'xp des actions liés à votre poste
En marron c'est l'xp gagné pour vos rp.

-Riwana: 1/1 lancer → 3 points + 2 points

-Olivia: 2/2 lancer → 4 points + 2 points
(étant donné que la première action fut réalisée non pas avec une arme standard, elle ne vous fait remporter qu'1 points au lieu de 3).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Jeu 26 Mar - 18:26







Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Voyant que le pirate fonçait sur ma partenaire désarmée, je lui fis un croche-pattes, le regardant ensuite s'étaler par terre comme une grosse loque calormène. Je lançais ensuite mon arme à Olivia en ayant bien vérifié qu'elle m'observait, sachant que le coup final devrait être donné par elle, pour plus de précautions. Par chance donc, elle mit fin à la misérable vie du misérable pirate aux dents pourries et à l'haleine fraîche puis me rendit mon épée en récupérant celle du malotru. Elle parla ensuite de cacher le corps et s'en chargea aussitôt. Pendant ce temps-là, je vérifiais alentours qu'aucun de ses camarades ne viennent nous rendre une petite visite et récupérai mon bâton, puis avec elle nous nous mîmes d'accord pour aller espionner les pirates en escaladant la dune, et en nous mettant face contre terre afin de prendre garde à ce que nous ne soyons pas visibles de l'équipage de malfrats. Les voir explorer ce que nous aurions pu faire plus tôt m'agaça un peu, mais nous avions choisi notre survie à la place, et malgré tout, cela avait sans doutes mieux valu. Nous aurions difficilement pu tenir face au pirate si nous avions toujours été affaiblies, sans avoir mangé et sans que nous ne nous soyons hydratées. Olivia me fit signe que l'homme avec une sorte de perruque noire bouclée et un chapeau devait être le capitaine, ce que j'approuvais d'un signe de tête, vérifiant qu'ils ne nous apercevaient toujours pas. Par réflexe, je jetai un coup d’œil derrière nous, au cas où. En me retournant de nouveau pour faire face au spectacle, j'aperçus l'un de ses seconds lui tendre un carnet, un peu pâlot. Et si c'était un carnet avec le nom de tous les matelots de notre mission ? Et s'il y avait un plan pour trouver ce que nous devions chercher à l'origine ? J'étais confuse, jusqu'à ce que le capitaine parle d'un trésor. Evidemment, cela aurait été bien trop beau pour que ce ne soit qu'un carnet de bord... « Tu as raison, ils ne vont pas s'en sortir aussi facilement ! » Je me retournais puis descendis de la dune de sable doré avec Olivia, récupérant mon bâton de bois, espérant que je n'en aurais pas besoin éternellement. La douleur passerait bien avec le temps, du moins je l'espérais.

Nous avançâmes prudemment vers la lisière de la jungle afin de contourner la dune et les débris du bateau. Le problème était de le contourner sans êtres vues par les pirates, et sans en croiser un. Ce coup-ci, si l'un d'entre eux voyait l'une d'entre nous, tout le monde serait au courant et nous n'aurions aucune seconde chance. Olivia s'en sortirait peut-être, mais moi je n'étais pas tellement apte à m'enfuir en courant. Je me tournais vers elle tout en marchant, afin de lui faire part d'une idée.
« Si jamais l'une de nous repère l'un de ces pignoufs, je te suggère que l'on cherche aussitôt un arbre suffisamment haut et imposant pour nous permettre d'y tenir toutes les deux. Je ne peux pas courir et toi tu pourrais te faire rattraper, et nous ignorons quels autres dangers peuvent se dissimuler ici... peut-être y a t-il des cannibales sur cette île. Nous pourrons donc escalader un arbre - ou même chacune en prendre un - et ainsi échapper à ces miséreux. »  Je continuais de marcher avec elle puis une fois assez prêts pour voir l'équipage et le navire échoué, je ralentissais légèrement la cadence, afin de ne pas tomber ou de me faire repérer trop aisément. Je me cachais derrière chaque arbre possible en m'avançant prudemment, espérant qu'aucun d'entre eux ne nous repère. Fort heureusement pour nous, nous n'avions pas une couleur de cheveux rousse ou blonde, aussi nous ne serions pas trop visibles de loin. En revanche, nous avions la peau blanche et portions des vêtements composés de couleurs claires... « Tu sais quoi ? On devrait se camoufler. Nous ne pouvons pas rester là, nous devrions peut-être attendre la nuit pour récupérer le carnet ? Cherchons quelque chose pour nous faire un camouflage avec des feuilles, et peut-être pourrions nous mettre de la terre sur nos visages et notre cou... cela n'est pas très ragoûtant mais ils ne nous verraient pas ou auraient peur en nous apercevant. » A peine avais-je fini de parler qu'un homme cria au capitaine quelque chose. Dans le doute, je me faufilais derrière un arbre en tournant très légèrement la tête vers la plage, puis vérifiais que Olivia était elle aussi en sécurité - si on pouvait vraiment dire cela - avant de pouvoir nous remettre en chemin. Les pirates étaient tous actifs, sauf quelques uns qui semblaient regarder l'horizon, devant la mer.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 25 Avr - 10:23

Spoiler:
 




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses
C'est lorsque le groupe de pirate s'enfonça dans la jungle que Riwana et moi décidâmes de sortir de notre cachette pour commencer à les suivre. Ma partenaire avait aussi conscience que moi qu'il suffisait de se faire repérer par un seul de ces bandits pour tous les avoir sur le dos. N'empruntant pas le même chemin qu'eux, on s'éloigna de quelques mètres sur le côté, pour les suivre à distance tout en gardant un certain espace de sécurité. Riwana me fit part de son idée de monter sur un arbre, si jamais il se passait quelque chose. Je me contentais de hocher la tête, car argumenter ne servirait pas à grand chose. J'espérais seulement que nous n'ayons pas à devoir escalader quoique ce soit pour fuir, car avec la jambe de ma camarade, cela allait être difficile, sans parler de nos états de fatigues mutuelles.
Les plantes étaient suffisamment grandes pour nous dissimuler, du moins les feuilles. Nous avancions prudemment en se penchant légèrement. Après tout, il ne fallait pas non plus qu'en plus de ça nous ayons mal au dos. Le groupe de pirate avançait à la fois à une allure normale, ce qui en soit nous permettait, surtout à Riwana, de suivre la cadence. « Ils parlent et rient tellement forts qu'au moins, ça couvre les bruits que l'on peut faire ! » chuchotais-je à la jeune femme en souriant. Décidément, ces pirates étaient assez stupides. Mais je me méfiais surtout de leur capitaine, qui avait l'air d'être assez redoutable.

« Attendez ! » dit justement ce dernier tout en s'arrêtant et en faisant un signe de la main. Immédiatement, sa troupe se tût, puis il se retourna. « Vite ! » fis-je discrètement à Riwana avant de me plaquer au sol, vérifiant si elle avait fait de même « Pitié qu'ils nous aient pas vu ! » priais-je, la tête plaquée contre le sol, ne voyant absolument pas la scène. Au bout de quelques instants, je n'entendais plus rien. Qu'était-il en train de se passer ? Je jetais un coup d’œil en arrière sur Riwana, elle avait la tête relevée, me regardant avec un air interrogateur. Je m'accroupis et profitant d’être entourée de grandes et longues feuilles, je levais légèrement la tête par-dessus pour voir ce qui était en train de se passer. « C'est bon, la voie est libre ! » dis-je à ma coéquipière avant de lui tendre la main pour l'aider à se relever « Ils ont repris leur marche, mais ils ont l'air bien plus calme. Continuons de les suivre, mais il faut qu'on double de prudence. Je ne sais pas si leur capitaine se doute de quelque chose, mais il a l'air bien plus sur ses gardes que le reste de son équipage ».
C'est ainsi qu'on continua à les suivre, jusqu'à que finalement, après une bonne heure de marche, on arrive prêt d'un campement. « On devrait monter sur un arbre ! » conseillais-je à Riwana « On pourra voir de haut dans quel tente va le capitaine et on pourra les surveiller. On redescendra la nuit tombée pour essayer de voler ce qu'ils ont trouvé ! ».


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 25 Avr - 10:23

Le membre 'Olivia R. Corydallis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Chance' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 9 Mai - 19:50







Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Ce n'était pas faux. Ils riaient et parlaient si forts qu'ils ne devaient même pas entendre les bruits que nous pouvions faire.  Nous nous remîmes en marche aussi discrètement que possible afin de ne pas nous faire repérer jusqu'à ce que le capitaine des pirates hausse la voix pour s'adresser à son équipage. Olivia se jeta par terre et je fis de même, plaquée contre un arbre suffisamment grand pour que je puisse me dissimuler derrière. Je ne voyais rien et refusais de prendre de risque, sachant que si je le faisais, ils pourraient éventuellement me voir. Je songeais alors au pirate que nous avions tué... et s'ils se rendaient compte de son absence ? S'ils parvenaient tout de même à retrouver son corps ? Ils n'allaient pas tarder à savoir qu'ils n'étaient pas seuls ici. Alors quitte à savoir cela, autant que nous en profitions pour jouer sur la chance et qu'ils ne le remarquent pas avant un moment. Puis soudain, il n'y eut plus aucun bruit. Nous avaient-ils repérées finalement ? Je regardais Olivia qui semblait avoir un visuel de la plage, attendant une réaction de sa part. Lorsqu'elle me fit signe que nous pouvions nous remettre en marche, je me relevais tant bien que mal en m'appuyant sur mon bâton et en attrapant la main d'Olivia. Je l'écoutais attentivement avant que nous reprenions notre petit bout de chemin. Au bout d'une bonne heure de marche, je me demandais si les pirates avaient des vivres et de quoi boire sur leur navire, mais finalement j'eus vite la réponse à ma question puisque nous arrivions près d'un campement. Il devait forcément y avoir de quoi s'abreuver et se nourrir. Olivia me proposa de monter dans un arbre pour surveiller le campement et voir où était la tente principale. « Tu as raison, de plus nous pourrons nous reposer un peu avant la tombée de la nuit. » Je restais sur mes gardes, veillant à ce que personne ne nous voit, puis je partis à la recherche d'un arbre assez haut mais facile à escalader, surtout pour moi, puisque je ne pouvais pas non plus faire de grandes prouesses dans mon état. Une fois trouvé, je grimpais aux branches avant de me disposer à quelques mètres du sol, cachée derrière les branchages et les feuilles. De plus, l'arbre n'étant pas à la lisière même de la plage, j'étais suffisamment bien cachée. Olivia n'était pas très loin, nous étions suffisamment près pour pouvoir parler et communiquer. « Ce soir nous devrions récupérer de quoi manger et boire je pense, ils ont sûrement du rhum quelque part et du raisin, du poulet ou autre. Je te propose qu'on monte la garde chacune pour le moment, histoire de ne pas se faire repérer, voir si les pirates s'en vont, s'il y a du mouvement, etc. » Je marquais une pause, regardant le campement pour voir ce qu'il se passait pour le moment avant de me retourner vers Olivia.

« Ecoute, tu n'as qu'à te reposer en premier, je te réveillerai dans quelques heures pour que nous ayons assez dormi toutes les deux. » Je lui adressais un sourire puis calais bien ma jambe encore un peu endolorie sur la branche. J'avais laissé mon bâton par terre, plus loin, caché parmi d'autres branchages pour éviter tout soupçon, si vraiment ils étaient assez intelligents pour comprendre qu'il avait servi d'appui à quelqu'un. Je massais ma jambe pour soulager un peu la douleur, détachais mes cheveux et j'observai le camp. Pour le moment, tous étaient un peu dispersés, mais certains allaient chercher du bois dans la forêt ou en ramenaient. Je veillais par précaution à ce que nous ne soyons pas visibles vues du sol, mais si nous avions de la chance, personne ne lèverait la tête et ne nous trouverait. Après une bonne vingtaine de minutes, un pirate s'approcha de nous, bien qu'il ne nous ait pas vues. Je ne pouvais pas descendre et l'attaquer, ça n'aurait été utile en rien. Alors je cherchais une solution pour le faire déguerpir d'ici... et trouvais alors une grosse araignée bien affreuse près d'Olivia. Tentant de faire d'une pierre deux coups, je cherchais un stratagème pour faire tomber la grosse moche de l'arbre et qu'elle atterrisse sur le pirate. J'aimais les voir se faire pipi dessus qui plus est, c'était à se taper les rougnougnoules par terre. N'ayant plus de bâton et refusant de casser une branche, faire du bruit et être sûre de me faire repérer, je pris délicatement mon épée et attendis que le pirate sois assez prêt. Si je ne réussissais pas ce coup-là, je pouvais tomber, l'araignée pouvait foncer sur l'une de nous, Olivia pourrait avoir peur et tomber ou crier en voyant la sale bestiole et dans tous les cas, nous étions grillées comme des poulets. Misant tout sur la chance (Troll) je donnais un coup dans la toile et poussais le monstre velu et noir de la toile, l'orientant un tantinet vers notre nouvel ami un peu plus bas. Je m'accrochais bien à l'arbre, nettoyant mon épée avec une feuille pour en retirer les fils de la toile, puis je vis le pirate poser la main sur l'araignée qui était tombée par terre. Accidentellement bien-sûr, apparemment il allait ramasser un morceau de bois avant qu'elle ne tombe dessus... il poussa un cri strident en jonglant avec l'araignée avant de lâcher le bois et de se précipiter vers le campement. Olivia semblait dormir mais je n'en étais pas sûre. Le pirate dit alors quelque chose à ses camarades. Les mots "monstre" et "dangereux" parvinrent à mes oreilles et tous s'éloignèrent de la forêt, en se moquant quand même de leur compagnon. Puis le capitaine sorti d'une tente avec une bouteille et un parchemin dans la main, se dirigeant vers la mer. Désormais, je savais où était sa tente.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Sam 9 Mai - 19:50

Le membre 'A. Riwana Darröw' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Chance' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Ven 15 Mai - 18:47




   


Olivia & Riwana
Les deux bougresses


Spoiler:
 


Je plussoyais le commentaire de ma camarade. Il nous fallait des vivres et de l'eau, voir du rhum, si nous voulions survivre ici et peut-être que nos chers collègues pirates avaient de quoi nous satisfaire. Nous étions monté sur un arbre, donnant à la fois sur le camp des bougres et nous dissimulant en même temps des regards trop curieux. Avec tous les arbres et feuilles qu'il y avait, ils ne pourraient pas nous repérer, à moins d'être extrêmement vigilent, mais cela m'étonnait. Riwana proposa que l'on monte la garde chacun notre tour et se désigna en première, ce qui ne dérangea nullement, car la fatigue commençait à monter. Aussitôt que j'avais l'autorisation de reposer un peu mes paupières, celles-ci se fermèrent sans trop tarder et ce, à peine lorsque ma tête se soit posée délicatement contre le tronc.
Je ne sais combien de temps je m'étais assoupie, mais mon sommeil fut coupé par un rire strident qui s'éloigna tel un bourdonnement désagréable dans mon oreille. J'ouvris un œil. Le jour était quasiment tombé. En face de moi, Riwana regardait en bas de l'arbre, un sourire amusé sur son visage. Tandis que je retrouvais mes esprits, je me demandais ce qui pouvait bien la distraire à ce point. « Du nouveau ? » lui demandais-je avant de m'étirer légèrement et de tourner le cou pour éviter les courbatures. La jeune femme m'expliqua alors ce qui s'était passé avec le pirate et l'araignée, ce qui me fit sourire à mon tour, puis je découvris que son stratagème lui avait permis de repérer la tente du capitaine. « Bravo Riwana » lui dis-je en souriant de plus bel « Tu es vraiment doué ! ». Elle m'indiqua ensuite la fameuse tente et j'aperçus en effet le capitaine des pirates qui était sorti voir ce qui se passait. « Ça m'étonnerait qu'ils partent à la recherche du trésor cette nuit. Si nous récupérons tout ce dont nous avons besoin, nous aurons une longueur d'avance sur eux ! ».

Maintenant que j'avais dormi, c'était au tour de Riwana de se reposer un peu et à moi de prendre le tour de garde. Le temps passa lentement et cela devint très vite ennuyant pour moi de rester immobile, sans rien faire, à observer le camp pirate. Je n'étais pas connu pour être quelqu'un de très patiente et malheureusement pour moi j'étais un peu trop hyperactive pour rester assise trop longtemps. Mais je devais faire un effort et rester en haut de cet arbre encore un peu. Je regardais de temps à autre Riwana, qui semblait avoir un sommeil paisible. Je regardais vite fait du coin de l’œil sa jambe, espérant qu'elle n'allait pas nous gêner pour la suite de notre périple.
La nuit commençait doucement à descendre sur l'île sur laquelle nous étions pour le moment piégé. Le capitaine était retourné dans sa tente. J'espérais qu'il n'analyse pas la carte et les informations qu'il avait récupéré un peu plus tôt dans la journée, mais il devait sans aucun doute se préparer pour demain. J'espérais simplement qu'une fois la carté récupérée, il serait plus difficile pour eux de nous atteindre, ou même le trésor. Je me demandais également comment nous allions rentrer. Si jamais nous récupérions le trésor, il fallait bien évidemment que nous puissions le transporter jusqu'à Hauterive. C'était difficile à la fois de penser à notre survie et à la récompense, d'autant plus que l'or semblait être notre priorité.

Soudain, le capitaine sorti de sa tente. Il avait retiré sa cape noire et était vêtu simplement de sa chemise blanche -et sale- avec par-dessus un veston noir. « Qu'on allume un feu et qu'on sorte le rhum ! » cria-t-il avant que tout son équipage se mette à crier de joie tel une troupe de singe dont les hululement pouvait vous faire frisonner. En vérité, je n'attendais que ça, qu'ils sortent le rhum. Maintenant que nous avions la position de la tente du capitaine, il nous fallait celle de la tente des ravitaillements et ils allaient nous l'indiquer sur un plateau d'argent. C'est ainsi que j'observais des pirates allumer un feu et d'autres entrer dans une tente, un peu à l'écart, mais assez proche de la tente du capitaine et en sortir avec des bouteilles de rhum, de la bière, ainsi que toute sorte de charcuterie, du pain et du fromage. Il ne leur fallut seulement qu'une demi-heure pour vider plusieurs bouteilles et un sourire satisfait se dessina sur mon visage lorsque je constatais qu'ils étaient suffisamment ivres, du moins pour la plupart, pour que nous puissions nous faufiler discrètement.
« Riwana, réveille toi chérie ! » dis-je d'un ton moqueur en secouant légèrement ma coéquipière afin de ne pas la brusquer. Lorsque celle-ci fut bien réveillée, je lui parlais alors de ce qui c'était passé. « C'est le bon moment pour agir ! Profitons de leur état pour prendre ce dont nous avons besoin ! » lui dis-je. Je lui avais montré l'emplacement de la tente des provisions « Je pense que tu devrais t'occuper de ceci, et moi de la carte ! Prend ce que tu peux...Deux gourdes d'eau si tu trouves. Enfin, je te fais confiance, je sais que tu y arriveras ! » je lui lançais un sourire encourageant, puis nous descendîmes de notre perchoir. On se faufila discrètement jusqu'au camp à quelques mètres de nous, nous cachant derrière des buissons et des arbres, bien que les ténèbres nocturnes nous couvraient suffisamment bien. « On se retrouve ici dans cinq minutes, je pense que ça sera suffisant. Si dans dix minutes tu n'es pas là, je viendrai voir ce qui se passe ! » lui dis-je afin de finalement partir de mon côté.

Je m'étais baissée légèrement, passant à côté des tentes vides, normalement, des pirates, qui étaient tous réunis autour du feu de joie à plusieurs mètres de ma position. Les cris et les champs me permettaient de masquer mes déplacements, bien que je n'étais pas spécialement bruyante. Malgré un léger stresse, j'étais si concentré sur ma mission que je l'oubliais presque. Je ne cessais de regarder autour de moi, tout droit, ainsi que le feu de camp. Par chance, j'étais arrivée jusqu'à la tente du capitaine sans me faire repérer. Regardant une nouvelle fois autour de moi, je me penchais un peu en avant afin d'écouter, s'il y avait quelqu'un. Je n'entendais pas de bruit et il n'y avait aucune source de lumière qui filtrait à travers. Elle avait l'air vide. Inspirant profondément à trois reprises, je me décidais à soulever un peu le drap de la tente, afin de glisser à travers ma tête, voir ce qui se passait à l'intérieur. Comme je l'avais deviné, il n'y avait personne. La lumière du feu à l'extérieur éclairait suffisamment l'intérieur de la tente pour que je puisse m'orienter. La tente du capitaine était sans aucun doute la plus grande, ou du moins, elle était sans aucun doute bien plus spacieuse que celles de son équipage. M'approchant d'un bureau, il ne fut pas très difficile de repérer le carnet de voyage qu'ils avaient trouvé sur la plage. Je le pris aussitôt et le cacha sous mes vêtements, de peur de le perdre. Je remarquais sur une petite table à un mètre une corbeille de fruit qui était posée dessus. Je savais que Riwana s'occupait de la bouffe, mais je me disais que nous n'en aurions jamais assez. C'est ainsi que je pris trois pommes, ainsi que deux bananes, que je cachais comme je pouvais sous mes vêtements. « Je suis totalement ridicule... » pensais-je en me retenant de rire, imaginant l'apparence que je devais avoir. Je me doutais bien que cela amuserait également Riwana de me voir ainsi.

Tout à coup, j'entendis des voix venir près de la tente. Mon cœur ne fit qu'un bond dans la poitrine, et aussitôt, je me jetais au sol, rampent jusqu'à la bordure de la toile et me glissa en-dessous, tendis que deux voix en train de parler pénétrèrent sous la tente. Je m'éloignais à quelques centimètres et me cacha derrière un buisson le temps qu'ils allument à l'intérieur des bougies. « Capitaine, vous êtes sûr que les hommes seront en état demain ? » couina une voix que je reconnus aussitôt, c'était le second du capitaine qui lui avait donné le carnet sur la plage plus tôt dans la journée. « Tu oses trouver à redire sur ma générosité ?! » s'écria le capitaine, avant que son second s'empresse de lui présenter milles excuses. « Silence ! » s'écria-t-il tout à coup. Il n'y avait plus un bruit dans la tente. Je retenais ma respiration, bien qu'ils ne pouvaient m'entendre. « Où est le carnet ? » cracha-t-il, dégainant aussitôt son sabre. Je restais planqué derrière ma cachette, serrant contre moi ce que j'avais volée quelques minutes auparavant. Mon cœur battait la chamade, il fallait que je bouge d'ici. « Riwana ! » pensais-je aussitôt avant de me relever et me faufiler par le chemin que j'avais pris. Tout se passa sans encombre, jusqu'à ce que le capitaine sortit de sa tente, suivit de son second, ce qui m'obligea à me plaquer au sol, avant de se diriger vers le feu. « Qui d'entre vous à voler mon carnet, bande de misérable chiens galeux ! » cria-t-il aux autres pirates. Je profitais de cet instant pour repartir jusqu'au point de rendez-vous que j'avais donné à Riwana. Je me cachais cependant derrière un arbre, de peur qu'un pirate s'aventure de notre côté. Les secondes semblaient être des heures et toujours aucun signe de ma partenaire. Devais-je cacher mes trouvailles et aller voir pourquoi elle mettait autant de temps ?.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Ven 15 Mai - 18:47

Le membre 'Olivia R. Corydallis' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Chance' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
18/50  (18/50)
Sacoche:
Archenlandaise | Admin
Messages : 629
Célébrité : Natalie Dormer
Âge : 26 ans
Points : 664

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Lun 18 Mai - 20:35







Olivia & Riwana
Les deux frapadingues
Je racontais à Olivia l'épisode de l'araignée et du pirate puisqu'elle venait de se réveiller et me demandait ce qui était arrivé, ce qui la fit sourire. Elle me félicita d'avoir trouvée la tente du capitaine et je lui indiquai du doigt où celle-ci se situait sur la plage. Elle ressemblait aux autres mais était placée un peu en retrait. J’acquiesçai ensuite ce qu'elle me dit et ne tardait pas à me laisser porter par le sommeil, une fois bien calée contre l'arbre. Je m'endormis alors, reposant également bien ma jambe qui par chance avait pu rester au repos pendant quelques heures, le temps qu'Olivia dorme. A vrai dire, j'avais l'espoir qu'à mon réveil, je ne ressente plus grand chose. Je n'étais pas une petite nature, aussi je supporterai bien une gêne, même si cela était... gênant. J'espérais simplement ne pas tomber de l'arbre pendant mon sommeil ou chuter une fois sur la plage en me retrouvant après un mauvais mouvement, sur ma jambe. Enfin, après quelques heures de sommeil extrêmement bénéfiques à mon moral et à mon corps, je rouvris les yeux en entendant la voix d'Olivia, constatant que le soleil s'était couché. Je repris doucement mes esprits puis inspirais longuement, prête à accomplir notre mission. Les pirates avaient apparemment bu, ce qui jouerait en notre avantage bien qu'il fallait quand même s'en méfier. Après tout, nous savons tous qu'ils ne buvaient pas du vin... « Ok, donc on connait la tente du capitaine, celle des provisions, ils sont en saouls et vulnérables... espérons que nous serons difficilement repérables alors grâce à l'obscurité, et que la chance nous sourira ! » Une fois au point, nous descendîmes de l'arbre, avec précaution pour ma part et lentement, pour éviter de me brusquer et me faire encore plus mal. Ma jambe était en meilleur état en tous cas, je croisais les doigts pour ne pas avoir besoin de canne à nouveau même si je récupérai celle que j'avais quelques heures plus tôt, juste au cas où. Nous nous faufilâmes jusqu'au camp, prenant la précaution de nous baisser un tant soi peu pour éviter d'être repérées par les bougres. « On fait ça, bon courage ! On va y arriver, on est venues pour ce fichu trésor, on repartira avec... »

C'est ici que nos chemins se séparèrent. Je me fis petite comme une souris, allant discrètement jusqu'à la tente des provisions où par chance, personne ne se trouvait. J'entrais sans qu'aucun pirate ne m'ait aperçue puis je regardai tout autour de moi, observant attentivement tout ce que je pouvais prendre sur moi. Je repérai rapidement une sacoche par terre, sous une table où se trouvait des emballages de fromages et de restes de poulets un peu trop grillés, certains n'étant même pas grignoté ainsi que quelques chapeaux. Je récupérais la sacoche, la remplissant de fromage, des restes de poulets plus ou moins intacts puisque nous ne pourrions nous faire de feu de camp sans être repérées, et qu'il nous fallait des protéines, je pris deux grappes de raisins, amassais deux gourdes, une bouteille de rhum et une d'eau et ajoutai en dernier deux couteaux. Je passais la sacoche autour de ma poitrine pour qu'elle ne puisse m'être prise, et je récupérais une autre bouteille d'eau et de rhum que je calais dans mon bras de libre, l'autre s'appuyant toujours sur le bâton. Je ne vis personne s'approcher de la tente, aussi je réfléchissais : y avait-il autre chose que je pouvais prendre ? C'était une mauvaise idée. J'avais suffisamment de provisions et ils se rendraient vite compte qu'il manquait des provisions... ou pas. Il y avait des animaux après tout sur les îles ! Et des populations parfois. Je rampais pour passer sous la tente en mettant mon bâton et les deux bouteilles de l'autre côté, prenant soin de ne pas écraser la sacoche. Une fois passée, je pris le soin de me relever en récupérant bien tout et je fonçais au point de rendez-vous où se trouvait déjà Olivia. « Excuse moi, j'ai un peu tardé comme personne ne semblait venir... j'ai récupéré quelques fruits, de quoi boire et de la viande ! Enfin on fera le point plus tard. Tu as la carte ? »


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________
mes rêves sont vides, je ne fais que des faux pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t61-she-was-hurricane-and-suddenly-she-felt-nothing http://thetimeofconquest.superforum.fr/t115-they-say-it-s-what-you-make-i-say-it-s-up-to-fate-it-s-woven-in-my-soul http://thetimeofconquest.superforum.fr/t159-carnet-de-bord http://whathefuckrpg.tumblr.com
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   Lun 18 Mai - 20:35

Le membre 'A. Riwana Darröw' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Chance' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission : Perdues en mer (Olivia & Riwana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA ™ :: Le Royaume de Narnia :: Les Îles et l'Océan-
Carte du monde de Narnia

Se déplacer
Top partenaires


Plus ? + Vous ?