Revenir en haut
Aller en bas



 

Partagez | 
 

 RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité
Invité

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Sam 13 Déc - 18:54

Dance, this is the way they'd love
Artaban &  Lyssa & Rowena & Rhaego & Myrna



Pour demain, je suis vraiment désolée pour le retard mais je n'ai aboslument pas le temps de faire ça aujourd'hui  sad  *-*  *-*


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
6/50  (6/50)
Sacoche:
Calormène
Messages : 621
Célébrité : Santiago Cabrera
Âge : Trente ans
Humeur : Battante
Points : 734

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Dim 14 Déc - 20:59



Le bal de Calormen

Myrna accepta sans rechigner de suivre Rhaego et rapidement, les deux calormènes se retrouvèrent auprès d'Artaban, Rowena et Lyssa. Cette dernière se présenta à eux comme étant la princesse d'Archenland. Rowena, quant à elle, se montra courtoise envers Rhaego mais il se doutait bien que ce n'était qu'une façade, un masque. Masque qu'il portait lui aussi cela dit. Pour le moment, il n'avait pas vraiment envie de se donner en spectacle pour une vieille rancune d'enfance. Toujours était-il que, rapidement, la conversation débuta sur la jeune femme qui était sa cavalière il y a de cela quelques minutes. Nul doute n'était que son ami Artaban avait dressé un portrait élogieux de la divinatrice. La jeune princesse archenlandaise ainsi que Rowena semblaient curieuses au sujet de Myrna. Curiosité qu'elles allaient sûrement assouvir promptement. Rhaego avait déjà fait appel à la divinatrice, seulement pour des choses futiles au début. Il voulait simplement tester les dons auxquels il ne croyait pas. Mais il avait rapidement constaté que ce qu'il pensait impossible s'était avéré réel. Myrna avait de vrais talents de prédiction. Il n'en dit cependant pas un mot, laissant ainsi les trois femmes discuter au sujet de la divinatrice. Non pas qu'il n'était pas intéressé par cette conversation mais son attention se posa sur Rephaim qui passait par là, son trop célèbre sourire charmeur aux lèvres. Rhaego étouffa un rire en constatant qu'il n'avait absolument pas changé: tombeur de ces dames et deux grammes d'alcool dans chaque poche. Chacun profitait à sa façon de cette grande soirée: la danse, la nourriture, l'alcool, les rencontres. Tout semblait parfait!
La voix d'Artaban attira son attention. Il se tourna alors vers le prince. La dernière fois qu'il l'avait vu, ils avaient -encore- fini par se battre l'un contre l'autre. Pourtant ce soir, c'était comme si de rien n'était. C'était à peine s'il se souvenait des coups portés et reçus. C'était souvent comme ça entre et ce n'était pas plus mal.  « Eh bien... Qui serais-je pour manquer un tel événement? Un événement où le vin est gratuit qui plus est » déclara-t-il en riant. C'est d'ailleurs au même moment, comme par magie, qu'un domestique débarqua avec, en main, une cruche emplie du meilleur vin selon lui. Sans se faire prier, le jeune homme attrapa l'un des verres. Il était sur le point de s'en délecter quand il se rappela soudainement que ce n'était pas la meilleure façon de faire en présence d'un prince et d'une princesse. Il leva alors son verre, au même moment où Artaban le demanda. Sourire toujours aux lèvres, il regarda une à une les personnes qui l'entouraient et porta le verre à sa bouche. Enfin; le doux nectar qu'était cet alcool coula dans sa gorge. Et alors qu'Artaban questionna à son tour Myrna, Rhaego se rapprocha légèrement et chuchota à l'attention des deux autres femmes: « votre majesté, n'est-ce pas le meilleur vin qu'il vous ait été donné de goûter? Quand dîtes-vous, Rowena? »


made by LUMOS MAXIMA



Spoiler:
 

_________________
Fire meet gasoline


50shadesofBa'al:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t90-souviens-toi-que-tu-es-ne-poussiere-et-que-tu-redeviendras-poussiere-rhaego-ba-al http://thetimeofconquest.superforum.fr/t138-on-dit-que-certaines-vies-sont-liees-a-travers-le-temps-rhaego-ba-al http://thetimeofconquest.superforum.fr/t143-rhaego-ba-al-thanks-for-the-memories http://donotenterthecity.tumblr.com/
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
0/50  (0/50)
Sacoche:
Sorcière Archenlandaise | Modératrice
Messages : 618
Célébrité : Eva Green
Âge : 31 ans
Humeur : Impériale
Points : 653

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Ven 19 Déc - 23:21


Dance until lose breath

My intentions never change. What I wanted stays the same. And I know what I should do. It's time to set myself on fire. Was it a dream ? Is this the only evidence that proves it ? A photograph of you and I. Your reflection I've erased. Like a thousand burned out yesterdays. Believe me when I say goodbye forever. Is for good.

Le bal de Calormen

Rowena avait assailli la demoiselle de question mais elle n'en éprouva des remords qu'après. Elle avait été si intéressée d'un coup à l'idée d'en savoir plus qu'elle avait perdu, et ce définitivement, les quelques bonnes manières qu'elle avait apprises. Heureusement que Myrna n'était pas de haut rang, sinon elle serait passée pour une vulgaire paysanne impolie. La divinatrice leur sourit, sincèrement apparemment. Ce sourire illuminait son visage, et la rendait encore plus jolie qu'elle ne l'était déjà. Quelque chose chez cette femme inspirait la sympathie. Elle avait l'air si gentille, si douce. Et si en plus elle lisait l'avenir, c'était l'épouse parfaite ! Ni Artaban ni Rhaego ne l'avait présentée comme étant mariée au jeune seigneur. Rowena allait s'en étonner lorsqu'elle se dit qu'elle même était venue avec Anirvan qui d'ailleurs n'était toujours pas revenu, sans doute avait-il pris peur devant tant de beau monde et avait préféré retrouver son atelier bien aimé.
Myrna parlait d'une voix très aimable. Le fait qu'elle invite ainsi la princesse à venir la voir, sans imposer une quelconque réservation, consolidait l'impression qu'en avait la guérisseuse et elle ne put retenir un énième sourire et une lueur gaie dans les yeux. Son regard couvait toujours autant Lyssa qui paraissait éblouie devant cette dame brune.

Les trois femmes continuèrent à bavarder tandis que ces messieurs faisaient de même. Rowena leur lançait un coup d'œil de temps à autre et essayait d'écouter des bribes de leur conversation et finissait par se dire qu'elle n'en avait rien à faire, notamment parce que ce petit prétentieux y était mêlé. Dire qu'elle avait dû s'incliner devant lui... ou comment se faire humilier le plus subtilement possible à son sens. Si seulement il n'y avait pas pareille étiquette lui interdisant de le foudroyer rien qu'avec les yeux. Secouant la tête, la jeune femme se reconcentra sur sa propre discussion, songeant qu'il était stupide de s'énerver pour ce qu'il y avait eu entre Rhaego et elle alors qu'ils n'étaient que des gamins.
Puis, un serviteur vint couper leurs échanges en proposant des coupes de vin. Rowena qui aimait bien boire allait en prendre un rapidement avant de se rappeler qu'elle était en présence de nobles et qu'elle ne pouvait pas se montrer si rustre. Alors elle attendit que chacun se serve avant de prendre son verre et ne but qu'une fois le mini discours du prince prononcé. Il s'agissait là d'un excellent vin, sûrement le meilleur que Calormen avait à proposer. C'était le meilleur que la guérisseuse ait jamais bu. D'ailleurs, Rhaego le souligna à la princesse puisqu'Artaban parlait avec Myrna au sujet d'une vision qu'elle aurait pu avoir quant au déroulement du bal.
Rowena se tourna vers le seigneur Ba'al et esquissa un sourire quelque peu plus vrai que le premier. Assurément. Mais vous devez savoir que ma classe sociale d'origine ne me permet guère de goûter à des boissons aussi raffinées. Mais je reconnais que celui-ci est de loin le plus parfait qu'il m'ait été donné de déguster. Elle regarda la princesse afin de s'assurer que le vin passait bien et qu'elle ne se sentait pas mal, en tout cas en apparence. En fait elle ignorait totalement si elle buvait de temps à autre à Anvard ou au contraire. Peut-être était-ce l'une des premières fois qu'elle tenait un verre d'alcool dans ses mains.
A nouveau la calormène fixa Rhaego avant d'essayer de se montrer aimable avec lui. Ils étaient partis sur de mauvaises bases, et elle ne l'aimait pas spécialement, mais ils n'allaient tout de même pas rester à se regarder comme des sots et laisser un silence s'installer au milieu du groupe. Êtes-vous à la capitale juste le temps du bal mon seigneur ? Elle attendit qu'il réponde avant de regarder vers les danseurs. Instinctivement elle tapota son pied contre le sol en entendant une musique qu'elle connaissait bien. Alors, prise d'une idée presque folle, elle fit un grand sourire à l'intention du calormène mais parla assez fort pour que les trois autres l'entende. Tout le monde pouvait suivre ces pas plutôt simples mais si entraînants. Une danse connue du Sud comme de Narnia et d'Archenland. Beaucoup de personnes s'étant arrêtées s'étaient remises à danser devant quelque chose d'aussi populaire, et pas accessible seulement par les nobles et autres riches. Ainsi donc elle s'adressa à Rhaego, les yeux pétillants. Danseriez-vous ? Si vous n'êtes pas trop fatigué, je vous ai vu avec Myrna tout à l'heure, je ne sais pas combien de temps vous êtes restés là-bas. Elle lui tendit sa main, certainement pas prête à essuyer un refus auquel cas elle serait plus que vexée. Elle avait redonné son verre vide à un domestique qui repassait par là et le reste du groupe devrait faire de même si tout le monde allait danser. Quoique l'un d'eux devrait trouver un autre cavalier, ce qui n'était pas forcément facile...
Rowena attendit donc sa réponse, bougeant sans cesse sa jambe au rythme de la musique.


Spoiler:
 

_________________

Poisons are women's weapons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t78-que-le-monde-me-craigne-autant-que-je-l-ai-craint-rowena-merrin http://thetimeofconquest.superforum.fr/t101-lies-pour-un-jour-lies-pour-toujours-rowena-merrin http://thetimeofconquest.superforum.fr/t97-que-d-aventures-dans-nos-miserables-vies
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Lun 22 Déc - 12:26




RP-intrigue n°1
« they got their cages, they got their boxes, and guns, they are the hunters, we are the foxes and we run »

Il attendait dans l'ombre. Caché derrière des colonnes au coin de la salle, personne ne faisait attention à lui. Il était comme invisible aux yeux de tous. Depuis le début, il regardait les invités entrer de plus en plus nombreux dans la salle qui s'était très rapidement remplis. « Parfait » se dit-il, arborant encore se sourire mystérieux « Plus on est de fous, plus on rit ! ». Il savait bien entendu qu'au moment venu lui seul serait en train de rire.

Rapidement, la grande salle de bal du palais de Tashbaan s'anima entre les danses, les conversations et les fous rires. Toute cette bonne humeur et ces peuples se mélangeant les uns aux autres comme s'ils ne formaient qu'un le dégoûtait au plus au point. Et voir le tisroc se balader joyeusement le mettait hors de lui. « Il est temps... » songea-t-il lorsque la nuit fut tombée. Tout le monde était en train de s'amuser et il n'avait plus qu'une hâte, c'est que cela tourne au désastre. « Que c'est triste, la fête va être gâchée... » pensa-t-il avec une pointe d'ironie, avant de rire.

Soudain, un bruit sourd se fit entendre dehors. Il était si fort que cela arrêta immédiatement toute activité dans la salle. Automatiquement, les gardes tentèrent d'ouvrir la porte pour voir ce qui se passait à l'extérieur, mais impossible pour eux de les passer, elles étaient bloquées. Au même moment, un impressionnant courant d'air filtra à travers la salle entière et la quasi-totalité des milliers de bougies allumées s'éteignirent. Ce n'était pas encore le bazar, mais tous, intelligents ou non, comprirent que quelque chose se passait.

La mystérieuse ombre en profita pour se glisser dans la foule et s'approcha de la piste de danse où s'était réfugié le tisroc comme si on en voulait à sa vie. Il y avait des murmures et tout le monde attendait dans la pénombre, attendant que quelque chose se passe. « Les Dieux sont en colère ! » fit tout à coup une sinistre voix à travers le noir. Une flamme apparut dans la main de l'individu, qui retira sa cape, puis du feu apparut au sol pour former un cercle autour de lui. Ainsi, un être vivant normal ne pourrait pas l'atteindre. Bien entendu, cela attira l'attention de tout le monde, même du Tisroc. « Qui êtes vous et que voulez vous ? » cria ce-dernier en tentant de prendre de l'assurance. « Les Dieux sont en colère, répéta le magicien, certaines personne ont souillé leur temple pour y voler des choses très précieuses. Leur courroux est imminent ! ».

Tout le monde était perplexe dans la salle. Le roi de Narnia ainsi que celui d'Archenland s'avancèrent pour rejoindre le tisroc. « Nous n'avons rien fait ! » dit l'un d'eux énervé avec un timbre d'injustice dans sa voix. Le sorcier sourit « Peu importe. Tant que les objets volés ne seront pas remis en place, chacun sera puni. ». « Mais quels objets ?! » demandèrent les rois et le tisroc en choeur, mais  trop tard. « N'oubliez pas, personne n'est à l’abri de rien ! ».

Sur ces mots, le sol de la salle se mit à trembler, obligeant tout le monde à s'agripper du mieux qu'ils pouvaient aux colonnes pour ne pas tomber. Certains se précipitèrent sous les tables, d'autres étaient perdus et ne savaient que faire. Les tremblements ne durèrent que quelques instants et lorsque les secousses s’évaporèrent, le sorcier avait disparu avec. « Retrouvez le ! » ordonna le tisroc, mais les gardes vinrent tout de suite le prévenir que les portes étaient bloquées et qu'il était impossible de fuir pour le moment. Le seul échappatoire possible pour l'instant étaient les fenêtres, mais tout à coup une tempête de sable se forma à l'extérieur, suffisamment puissante pour empêcher quiconque d'escalader, à moins d'être fou pour osé affronter cette tempête qui inévitablement vous tuerez. Les murs étaient froids, voir carrément gelés. « De la glace ?! » s'écria le tisroc « Impossible. Pas dans un pays tel que Calormen où il fait toujours très chaud...Il ne fait pas suffisamment froid le soir pour qu'il se passe une telle chose... ».

C'était donc ça le courroux des Dieux. Un dérèglement du temps.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
16/50  (16/50)
Sacoche:
Pirate archenlandaise | Admin
Messages : 488
Célébrité : Jena Malone
Âge : 26 bateaux
Humeur : En poussant très royalement un rugissement bestial !
Points : 403

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Lun 29 Déc - 0:33




   


The Calormen Ball
The lights are so bright but they never blind me
Je continuais de danser tranquillement quand soudain un vent glacial et puissant, sortant de je ne sais où, circula à travers la salle de bal, éteignant une par une les bougies. C'était presque le noir complet, à défaut d'être le chaos. Mais que ce passait-il bon sang ? Je n'eus pas réellement de réponse, puisque soudain je me fis pousser par des gardes hors de la piste de danse, seulement pour laissé passer le tisroc. Et donc afin de mettre en sécurité ce bon vieux dirigeant de Calormen, je m'étais retrouvé piétiné comme une bouse de faune. Ils ont sérieusement intérêt à me remettre une médaille pour ce sacrifice.
Je tentais tant bien que mal à me relever, les gens autour de moi étaient plutôt calme. C'est alors que j'entendis une voix sinistre, mais j'étais tellement préoccupée à me remettre sur les jambes que je n'avais rien compris de ce qu'il disait. Tant pis, cela ne devait pas être très important. Puis il y eut de la lumière, c'était du feu ? Non franchement, que ce passe-t-il ici je comprends plus rien ?

Soudain, il y eut de la fumée et le mec bizarre que j'avais entre-aperçut avait disparu. Pouf. Envolé. « Retrouvez le ! » avait crié le tisroc. Mais j'avais bien peur que si ce zigoto avait réussi à entrer incognito, repartir serait un jeu d'enfant pour lui. « Les portes sont bloqué ! » entendis-je crier. Il y eut ensuite de l'agitation et je fis en sorte de ne pas me faire à nouveau écraser par la foule qui commençait à paniquer.
J'étais arrivée à une colonne à deux pas de moi, cette dernière était en train de geler. Comment était-ce possible ? Il y avait un bruit sourd dehors, les murmures arrivant jusqu'à mes oreilles parlaient d'une tempête de sable. Du jamais vu, comme ils disaient, cela n'envisageait rien de bon. En plus de ça, du sable avait réussi à s'envoler dans la sable et des malheureux se retrouvèrent aveuglé par des grains. « Heureusement que cela ne m'est pas arrivé... » pensais-je, alors qu'au même moment, ma main s'était gelée contre la colonne « Ah vraiment super... » grommelais-je en regardant mes doigts givrées sur la pierre. Par chance, il m'avait suffit de tirer un peu pour m'en défaire, mais j'avais mal. « Il faut que je retrouve Lena... »

Circuler dans une salle où les gens courraient dans tous les sens étaient devenu difficile. Il commençait à neiger et à pleuvoir dans la salle, c'était inconcevable. En plus il faisait à moitié noir. Arrachant du mur une torche qui avait échappée à l'humidité, je la frottais au sol afin d'allumer une légère flamme. Elle n'allait pas durer longtemps, mais c'était toujours ça. Il fallait que je retrouve mon amie. Tout en essayant d'avancer, je me disais que peut-être avait-elle eue l'idée de retourner au dernier endroit où nous nous étions vus, c'est à dire la piste de danse. Etant quasiment à côté, il ne fut pas trop difficile d'y accéder, cependant, le tisroc y était toujours, avec les familles royales de Narnia et Archenland, entourés de garde, ce qui faisait que Lenaë ne pouvait se trouver là. « Le buffet... » pensais-je avant de refaire le tour pour me rend aux tables qui étaient pour quelques unes d'entre elles renversées, mais pour toutes, le somptueux banquet de tout à l'heure s'était volatilisée.
J'aperçus une fille que je reconnu entre milles « Dieu soit loué tu es là ! » criais-je de soulagement en m'approchant de Lenaë. Celle-ci semblait calme, mais ses yeux révélaient son incompréhension face à la situation. Je lui pris la main et l'entraîna dans un coin où nous attendîmes que la situation se calme.


   
(c) fiche:WILD BIRD & gifs:gifs hunt c l o s e d

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
6/50  (6/50)
Sacoche:
Prince de Calormen | Admin
Messages : 560
Célébrité : Pedro Pascal
Âge : trente-six ans
Humeur : princière
Points : 458

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Lun 29 Déc - 11:34



Le vin, comme l'espérait Artaban, eut l'effet attendu. Tout le monde sembla se détendre un peu plus, si c'était possible, et ils se mirent à rire et sourire d'autant plus entre eux. Il lui avait semblé voir une certaine tension entre Rhaego et Rowena - il ne se demanda pas comment ces deux se connaissaient, après tout Rhaego allait souvent dans les tavernes de Tashbaan auparavant - maintenant visiblement dissipée. Quant à Lyssa, elle apprenait à faire connaissance de personnes qu'elle n'aurait jamais pu voir en dehors du château royal d'Anvard, et semblait ravie, mais peut-être un peu gênée ou désarçonnée par ce nouvel univers. Artaban, en levant la tête, remarqua très bien plusieurs jeunes seigneurs des pays du nord dont l'attention était focalisée sur la princesse d'Archenland. Bien sûr, il ne fallait pas qu'il retienne la jeune Lyssa toute la soirée, sans doute s'amuserait-elle un peu plus avec des personnes de son âge et de son peuple. Le prince lui-même avait, lors des précédentes soirées célébrant tous les dix ans la conquête et la découverte de nouvelles terres, s'était retrouvé au milieu de bon nombre de grands seigneurs, de princes héritiers et de rois qui avaient deux ou trois fois son âge et qui ne l'intéressaient guère. Aujourd'hui c'était toujours le cas, mais son intérêt était plus présent, et il s'agissait de son rôle de parler avec ce genre de personnes. Tout comme Lyssa se devrait d'accueillir les grands seigneurs et leurs épouses dans quelques années, en tant que princesse.

Justement, alors qu'il s'apprêtait à reprendre la conversation avec Lyssa, deux personnes s'approchèrent de leur petit groupe et furent rapidement reconnaissables. Il s'agissait du prince Edric d'Archenland accompagné de la femme d'Artaban, sortant ensemble de la piste de danse. Le Calormène s'inclina comme il devait devant le frère de Lyssa et entama la discussion, ne l'ayant pas vu depuis bien longtemps. Il remarqua au passage Rowena et Rhaego prêts à aller danser à leur tour, ce qui le fit sourire. Mais à peine eut-il commencé à parler avec le prince héritier d'Archenland que toute la salle fut plongée dans le noir, accompagné d'un froid glacial. Ce fut le silence pendant de longues secondes, parfois ponctué par des murmures et le bruit des armures et des armes des gardes. Puis une voix, aussi froide que l'air ambiant, s'éleva, s'adressant à tout le monde mais particulièrement aux rois présents dans la salle. Des gardes se postèrent alors autour d'Artaban et de sa femme, ainsi qu'autour de Lyssa et d'Edric, les séparant du reste du groupe. Un individu apparut soudain au milieu d'un cercle de feu, à une quinzaine de mètres du prince. Artaban suivit intensément l'échange qui eut lieu entre les souverains et l'inconnu aux visibles pouvoirs magiques, ne disant et ne faisant rien cependant. Ce dernier disparut ensuite tandis que la salle aux colonnes se mettait à trembler violemment ; le prince saisit la main de son épouse et tenta de rester debout comme il le pouvait, ne comprenant pas ce qu'il se passait. Les gardes autour de lui répétaient ce qu'ils entendaient : que les portes étaient gelées et impossibles à ouvrir, et qu'une tempête de sable semblait s'être formée aux abords du désert, si forte qu'elle risquait d'ensevelir Tashbaan jusqu'en haut du palais si elle ne s'arrêtait pas rapidement. C'était peut-être une bonne chose que tout le peuple soit réuni en ce lieu, et ne soit pas dans leurs maisons, à la merci du sable meurtrier.

A la vue de ces nouvelles, les invités commencèrent à s'agiter, certains se mirent à crier et à s'énerver, au point que les gardes ne furent plus capables de les retenir. Pendant ce temps, la salle continuait de geler. Artaban n'avait jamais ressenti un tel froid, même lors des rares fois où il était allé à Narnia en hiver. Ce n'était pas habituel à Calormen. Ce n'était pas normal. Il ne s'inquiéta pas pour son père le Tisroc, probablement bien protégé et en train d'essayer de régler cette situation et de calmer les autres souverains. Pour un bal qui voulait montrer l'amitié entre les royaumes et en particulier la paix que l'empire de Calormen entretenait avec tout le monde, c'était plutôt raté... Artaban allait bien devoir jouer des bonnes manières et des cadeaux pour remettre en confiance les rois et les seigneurs des autres royaumes. Mais encore fallait-il sortir de cette salle et espérer que tout ceci ne dure pas longtemps. Il savait que tout le monde, tout autant que lui, se posait des centaines de questions. Notamment : qui était cet individu ? Etait-il un envoyé des Dieux, ou agissait-il pour lui ? Etait-il responsable du froid et de la tempête de sable ? Est-ce que tout ceci n'arrivait qu'à Tashbaan ou était-ce étendu au continent entier ? Artaban s'assura que Lyssa, Rowena, Rhaego et Myrna allait bien puis serra davantage la main de sa femme, priant Tash pour qu'une réponse et une solution leur soit apportée rapidement.

_________________



Don't waste your time or time will waste you ▬ It's bugging me, grating me and twisting me around. I'm endlessly caving in and turning inside out. Because I want it now, I want it now, I feel my heart implode. And I'm breaking out, escaping now, feeling my faith erode.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr/t34-artaban-fear-cuts-deeper-than-swords http://thetimeofconquest.superforum.fr/t113-titreatrouver-artaban http://iwaspreparedtodoanything.tumblr.com/
avatar

Inventaire
Grade: Petit Faune
Expérience:
0/50  (0/50)
Sacoche:
Narnienne
Messages : 37
Célébrité : Gabriella Wilde
Âge : 21 ans
Humeur : garçone!
Points : 10

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Lun 29 Déc - 15:10




Je fuyais l’alcôve dans laquelle mon ami elfe et moi-même nous étions retrouvé, le laissant perplexe quant à mon identité, et tentais de rejoindre le buffet, que j'avais hélas déserté par sa faute. Il y avait toujours cette magnifique femme qui cherchait les "moules-frites", et je me permis de gouter quelques mets délicieux délicatement présentés. Je m'en voulais, malgré tout, et mon mince apéritif eut du mal à passer. J'avais mentit, puis j'avais fuis, alors que j'étais justement ici pour prouver mon audace et savourer la liberté d'être moi. J'étais trop faible pour être une femme forte capable de venir sous son propre nom, parce que l'ont m'avait éduquée comme une créature fragile, une demoiselle en détresse, en vu des nombreux sauvetages qu'avait dut faire Eöl et Myosotis avec moi. J'étais si fragile, et pourtant, je faisais semblant d'être mon ordure de frère, habillée comme un homme, armée comme un homme, mais frêle comme la petite duchesse que j'étais.

Une colère sourde s'empara de moi, et je pris le premier verre que je voyais à ma portée, le buvant sans même chercher à savoir ce que c'était. La boisson me brûla la gorge comme jamais, mais je ne regrettais pas, et je continuais avec d'autres, jusqu'à ce que ma vue se trouble. Je me sentais flotter, c'était véritablement étrange, mais aussi... Libérateur... Je crois que je perds pieds aussi, ou alors est-ce ma tête qui tourne? Je ne sais pas... Je ne sais plus, je me sens si forte en même temps... Est-ce normal? Je ne faisais même plus attention aux autres invités, je ne voyais plus que ces verres aux contenus puissants et délicieux qui m'attiraient, les danses autour m'ennuyaient. La musique m'énervait, et ce son lourd et régulier frappant le palais aussi... Qu'est-ce que? Tout s'arrête, la musique, la danse, les rires, il n'y a plus rien, juste un grand silence, et soudain...

Le noir.

Un souffle de vent fit voler mon chapeau, mais j'étais incapable de dire où il s'était dirigé. Des murmures intrigués s'élevèrent de toute parts, d'autres craintifs, et quelque chose de volubile me frôla pour ensuite se mettre au centre de la piste de danse, là où, plus tôt, j'avais vu le Tisroc se réfugier. Que se passait-il non de non? Je tentais d'avancer, mais mes jambes tremblaient un peu, est-ce les boissons? J'avançais à tâtons, je voulais comprendre, comme si ma vie en dépendait... Non, je devais comprendre, en tant que Noble, en tant que soldat au service de sa majesté Narnienne, en tant que Ulric Beauchamp! Je suis un guerrier, même sous ces vêtements de soirée, je suis habilement capable de protéger mon seigneur et roi, et il est de mon devoir de m'assurer que mon hôte, le grand Tisroc, soit en sécurité! J'avançais alors, me rapprochant le plus du lieu où j'avais vu le maitre de soirée pour la dernière fois.

« Les Dieux sont en colère ! » Entendis-je au loin, c'était une voix sinistre et désagréable, et des flammes vinrent entourer l'individu qui venait de retirer sa cape.

« Qui êtes vous et que voulez vous ? » Hurla le seigneur Tisroc

« Les Dieux sont en colère, répéta le magicien, certaines personnes ont souillé leur temple pour y voler des choses très précieuses. Leur courroux est imminent ! ».

Je vis mon roi et celui d'Archenland rejoindre le Tisroc, et leurs voix s'élevèrent à leur tour. Une injustice était clamée.

« Peu importe. Tant que les objets volés ne seront pas remis en place, chacun sera puni. »

Je n'entendis pas le reste, et brusquement, le sol se mit à trembler et je dus agripper le plus rapidement à une colonne, mais ce fut inutile, et je fus envoyé contre une alcôve qui me semblait familière. Le choc me coupa la respiration, et je dus prendre sur moi pour ne pas geindre. Lorsque j'ouvris de nouveau les yeux, l'homme s'était volatilisé. Apparemment, les portes étaient toutes bloquées, et les seules issues - les fenêtres - étaient désormais condamnée par la monstrueuse tempête de sable qui frappait le pays. Brusquement, la morsure du froid me prit comme si l'hiver nous avait aussi frappé, et il me fallut quelques secondes pour comprendre que le dos de mon costume venait d'être prit au piège dans la glace qui recouvrait désormais les murs. Mais par Aslan que se passe-t-il ici? Est-ce une punition? Un châtiment pour cette histoire d'objets? Mais qu'est-ce donc? Les invités se mirent à s'agiter, des cris retentirent, colère, craintes, un chaos indescriptible. Je tentais de me dégager de l'emprise de la glace, mais rien y faisait, jusqu'à ce qu'un rappel à l'ordre se fasse. J'étais armé bon sang!

Me penchant sur mes bottes malgré la morsure du froid et la glace emprisonnant mon coté gauche - j'ai l'air d'un contorsionniste - je récupérais le cadeau de ce marin que j'avais croisé il y a longtemps, et m'en servait pour tailler la glace tout autour de mon bras, juste assez pour le dégager des vêtements prit. Des éclats volèrent un peu partout, et je continuais en frappant avec le pommeau de celle-ci. Soit, je devais retirer mon manteau, tant pis pour le froid. Me voici donc en chemise à jabot et pantalon, à ma ceinture, la dague de la nourrice, dans ma main, celle d'un ancien camarade. J'étais prêt à défendre mon roi et les autres invités!

Je suis le duché de Beaversdam!


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dieu de Narnia | PNJ
Messages : 227
Célébrité : Aslan
Points : 1271

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   Ven 2 Jan - 17:40




RP-intrigue n°1
« they got their cages, they got their boxes, and guns, they are the hunters, we are the foxes and we run »

Plusieurs minutes s'écoulèrent après le départ du sorcier. Celles-ci semblaient si longue pour les invités qui devaient affronter à la fois de la neige, mais aussi du sable et de la pluie, et ce à l'intérieur même de la salle de bal. "Mais fermez les fenêtres bon sang !" criait les gardes, mais ils leur fut impossible de le faire.
Finalement, tout ce chahut se termina et les portes s'ouvrirent. On fit évacuer en priorité les familles royales avant les invités. La perplexité régnait à présent. Qui était ce mage ? De quoi parlait-il exactement  lorsqu'il parlait d'un temple souillé et d'une colère des Dieux imminente ?

"Personne n'est à l'abri de rien !". Cette phrase résonnait encore dans les têtes de ceux et celles qui l'avait entendu. Et à partir de demain, ils allaient se rendre compte à quel point c'était vrai.

~


Le premier Rp intrigue du forum est enfin terminé. Merci à tous ceux qui ont eu le courage de participer. Nous vous invitions à présent à venir lire la première intrigue ICI


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thetimeofconquest.superforum.fr

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen   

Revenir en haut Aller en bas
 

RP-intrigue n°1 : Le bal de Calormen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE CHRONICLES OF NARNIA ™ :: L'Empire Calormène :: Le palais de Tashbaan-
Carte du monde de Narnia

Se déplacer
Top partenaires


Plus ? + Vous ?